Callac : Le projet d’accueil de migrants abandonné par la municipalité

Dans un communiqué publié ce 18 octobre, le Comité d’organisation contre le projet Horizon à Callac annonce l’abandon du projet Horizon de la fondation MERCI par le conseil municipal de Callac ; un projet qu’il qualifiait de « très injuste pour la population locale dont beaucoup sont des familles modestes ».

Selon l’association regroupant les opposants à l’installation des migrants dans leur commune, ce projet « insensé » prévoyait « à l’origine la venue de 70 familles issues du continent africain. Soit au total environ 530 personnes (7,6 personnes par famille, selon les chiffres de Ouest-France du 14 septembre 2022) dans un petit bourg de Bretagne de 2 200 habitants. »

Dès l’annonce du projet en septembre 2022, « l’association Les amis de Callac et ses environs a mené une bataille acharnée pendant des mois » en organisant des manifestations, des pétitions et des distributions de tracts afin de « mobiliser la population et organiser les opposants au projet ».

Le communiqué explique que « très récemment, le conseil municipal s’est réuni, en secret, et a voté sur le projet Horizon ». Il est ressorti de ce vote que « 8 [conseillers] étaient pour l’arrêt du projet Horizon (dont le maire lui-même) et 6 pour continuer (2 membres de la majorité Interbitzin et Morcet et les 4 "opposants" de droite républicaine) ».

Enfin, les opposants au projet s’interrogent sur « la position du préfet des Côtes-d’Armor qui dispose également des services de l’association Viltaïs pour reprendre le flambeau » et pourrait passer outre la décision de la municipalité.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois