Cliquez pour acheter

Parce que la valeur n’attend pas le nombre des années, parce qu’avec son esthétique très surannée on pourrait l’appeler le Cercle des Poètes courageux, parce que cet épisode pourtant bien réel est méconnu, offrez à vos adolescents La Révolution silencieuse.

Inspiré de faits réels et adapté du livre Schweigende Klasszimmer (La Classe silencieuse) de Dietrich Garstka, ce long-métrage raconte en détail une anecdote survenue en République démocratique allemande en 1956, lorsque les lycéens d’une classe de terminale se virent renvoyer de leur établissement scolaire et refuser l’accès au bac pour avoir rendu hommage, par une minute de silence, aux victimes de la répression soviétique de Budapest. Tandis que le ministère de l’Éducation de RDA avait garanti la poursuite des études à ceux qui eussent dénoncé les meneurs de cette minute de silence, la quasi-totalité des élèves refusa de plier et profita des vacances de Noël pour passer à l’Ouest et tenter d’y obtenir son diplôme.

À lire aussi

Les micro-trottoirs de Boulevard Voltaire : « Deux poids deux mesures, pas de défilé du 14 Juillet mais des troubles à l’ordre public… »

Pas de défilé traditionnel sur les Champs-Élysées, cette année, à cause du Covid-19 alors …