Accueil Editoriaux Apparemment, il y a les bons et les mauvais mouvements populaires…

Apparemment, il y a les bons et les mauvais mouvements populaires…

aurait expliqué à Gavroche, en 1832, qu’il était un dangereux fasciste !

À lire aussi

Déconfinement : « Une véritable marelle de la connerie ! »

Imprimer ou envoyer par courriel cet articleÉcole, commerce, la marelle idiote du déconfin…