Même s’il salue la bonne nouvelle du départ de Christophe Castaner, Alexandre Langlois précise que le ministre de l’Intérieur doit être exemplaire. Or, le policier rappelle que Gérald Darmanin commence déjà son nouveau portefeuille avec une suspicion de viol…

Christophe Castaner n’est plus ministre de l’Intérieur. Il a été remplacé par Gérald Darmanin. Que pensez-vous de ce remaniement ?

La bonne nouvelle, c’est de voir Castaner prendre ses valises et s’en aller. La mauvaise nouvelle, c’est que la première réaction de Gérald Darmanin en tant que ministre de l’Intérieur était de louer l’action de Christophe Castaner pour la protection de la population.
On a besoin de quelqu’un d’exemplaire en tant que ministre de l’Intérieur. La question de l’exemplarité avait été posée concernant les antécédents de Christophe Castaner dans le milieu du grand banditisme.
On peut se poser la même question concernant la plainte pour viol qui a été réouverte contre Gérald Darmanin. Je ne sais pas comment cela va se terminer. Nous avons besoin d’une personne exemplaire, pourtant il commence déjà avec une suspicion et une procédure qui le poursuit. Le message n’est pas terrible…

Que pensez-vous de la nomination d’Éric Dupond-Moretti ?

On va voir à l’usage. Il peut faire des choses. On ne regrettera pas Mme Belloubet.

Le premier acte du Premier ministre Jean Castex a été une visite surprise dans un commissariat du 93. Ce geste est assez symbolique. Peut-être que ce gouvernement sera plus compréhensif à l’égard des forces de l’ordre.

Il fallait commencer par mettre un ministre au-dessus de tout soupçon et exemplaire. Un de nos collègues, Noam Anouar, disait que le gouvernement ne tient plus que par sa police. Au lieu de cajoler dans le mauvais sens, il devrait plutôt nettoyer la police pour qu’elle soit propre et fasse son travail, et qu’elle soit dans toutes les zones de la République pour assurer la sécurité de tous sans distinction. C’est de la com’.

À lire aussi

Alexandre Langlois : « La police n’est pas en mesure de gérer convenablement le couvre-feu… Au final, on fera les gardes-chiourme et les percepteurs des impôts »

Alexandre Langlois réagit à l’annonce du couvre-feu qui a été décrété par Emmanuel M…