La Justice a tranché. La cour d’assises de Lyon a condamné le conducteur du véhicule qui avait tué Axelle Dorier à douze ans de réclusion criminelle pour « violence avec usage ou menace d’une arme ayant entraîné la mort sans intention de la donner ». À cela s’ajoute une condamnation pour violences volontaires contre le petit ami de la jeune femme renversée et pour conduite sans permis.

Axelle, une jeune femme de 22 ans, avait été fauchée à deux reprises et traînée sur plus de 800 mètres par Youcef Tebbal, dans la nuit du 18 au 19 juillet 2020, à Lyon.

Le passager, Mohamed-Amine Yelloule, qui était dans le véhicule au moment où Axelle a été renversée, écope, lui, de cinq ans d'emprisonnement, dont trois ans avec sursis pour « non-assistance à personne en danger ». Il n'ira pas en prison.

Les peines prononcées par la Justice lyonnaise sont loin de ce que demandait l’avocat général, notamment seize ans de réclusion criminelle pour le conducteur de la voiture. L'avocat de Tebbal ne devrait donc pas faire appel puisqu'il avait déclaré qu’il ne ferait appel que « si la cour d’assises suivait les réquisitions » de l'avocat général. Il s'est dit soulagé que la qualification de meurtre ne soit pas retenue.

5080 vues

21 janvier 2023

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • Les liens sont interdits.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.