Le parquet de a confirmé la convocation, lundi 5 septembre, de la présidente de la Ligue des droits de l'homme locale, Catherine Tosser-Roussey, par la PAF, la police aux frontières. Elle va être entendue dans le cadre d'une enquête sur de faux papiers, relate France Bleu Sud Lorraine.

Des faux papiers pour obtenir un titre de séjour

La présidente de la Ligue des droits de l'homme locale Catherine Tosser-Roussey a été auditionnée dans le cadre d'une « procédure pénale diligentée à l'encontre d'un ressortissant guinéen ».

L’homme aurait présenté à la préfecture de Meurthe-et-Moselle de faux papiers pour obtenir un titre de séjour. Le procureur de la République de , précise qu’il s’agit de « faux extrait de registre d'état civil et faux jugement sur requête tenant lieu d'acte de naissance ». Ces papiers auraient été fournis par la présidente de la Ligue des droits de l'homme locale.

3674 vues

6 septembre 2022

Les commentaires sont fermés sur cette publication.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter