À Grenoble, par peur des dealers, on ne distribue plus le courrier !

poste

Lorsqu’on va faire un tour sur le site jaune et bleu de La Poste, on peut lire que « si le groupe La Poste occupe une place à part dans le cœur des Français, c’est parce qu’il incarne le service utile au quotidien, et ce, depuis 600 ans ». Mais ça, c’était hier, comme dit la pub…

On apprend en effet par Le Dauphiné que « la semaine dernière, les résidents de deux immeubles de la place Saint-Bruno (à Grenoble) ont reçu une lettre de La Poste les informant que le courrier ne serait plus distribué dans leurs boîtes aux lettres jusqu’à nouvel ordre et qu’il était disponible à l’agence de La Poste, située place Saint-Bruno. La raison : le facteur ferait l’objet d’intimidations de la part des dealers du quartier. »

Fort étonné – on n’est jamais à l’abri d’une « fèqueniouze » –, Le Dauphiné se renseigne auprès de La Poste. Qui confirme : Oui oui, c’est bien vrai, comme les clés sont cachées sous le paillasson par crainte des voleurs, les facteurs sont cachés à La Poste par crainte des dealers. Si vous voulez votre courrier, venez le chercher !

Alors, le 2 mai, les habitants concernés ont envoyé un courrier à La Poste dans lequel ils ont fait part de leur étonnement. Les naïfs… « Si nous notons avec satisfaction votre volonté de prendre soin de votre personnel, nous sommes tout de même surpris par votre décision. En effet, nous ne contestons absolument pas le droit de retrait des salariés, mais nous sommes surpris de votre décision de suspendre un service du service public au nom des incivilités commises », écrivent-ils.

Ils soulignent : « Nous recevons cette décision qui ne comporte aucune date de reprise du service de distribution du courrier comme une atteinte à nos droits de citoyens. S’il convient de lutter chacun à notre façon contre toutes les incivilités commises, nous devons maintenir aussi cet équilibre souvent battu en brèche de la présence des services publics, encore plus dans ces contextes-là. »

Ben oui, parce que La Poste se targue, justement, de sa mission de service public. C’est encore elle qui le claironne sur son site : depuis mars 2020 et la mort des PTT de notre enfance, temps béni où l’on voyait le facteur trois fois par jour (à Paris jusqu’aux années 1990), « la Caisse des dépôts est l’actionnaire majoritaire du Groupe La Poste, avec 66 % de son capital, les 34 % restants sont détenus par l'État. » Un gage d’efficacité, pense le contribuable de base. « Ce modèle original permet au Groupe La Poste d’assurer quatre missions de service public que l’État lui a confiées par la loi du 2 juillet 1990 et qui forgent son identité : le service universel postal, la contribution de La Poste à l’aménagement et au développement du territoire, la mission d’accessibilité bancaire de La Poste, le transport et la distribution de la presse », se glorifie la grande maison. Sauf qu’à l’usage, c’est plutôt la déconfiture.

Bref, résumons : les pompiers sont empêchés d’aller dans les cités où on leur tend des guet-apens ; le SAMU est empêché d’aller dans les cités où on lui tend des guet-apens ; les policiers sont empêchés… etc. Et maintenant, les postiers sont empêchés d’aller jusqu’aux boîtes à lettres par M. et K. qui font leur business ubershit dans l’entrée.

Ce n’est qu’une illustration de plus de la déconfiture de ce pays, livré à la loi des trafiquants et des Black Blocs, soutenus par l’extrême gauche et les écolos radicaux. On rappellera, d’ailleurs, que le maire de Grenoble, Éric Piolle, est contre les caméras de surveillance, pour la légalisation du cannabis, pour les menus végétariens à la cantine et les cours d’école dégenrées, pour le port du burkini et les seins nus à la piscine. Entre autres. Alors, le courrier…

Marie Delarue
Marie Delarue
Journaliste à BV, artiste

Vos commentaires

42 commentaires

  1. Elle est belle la macronie. Vraiment, rien à attendre de ce type. c’est un incapable et un incompétent.

  2. Dans vos maisons au raz de l’herbe, pensez à présent à poser des fenêtres et portes blindées , car dans quelques mois ce seront des attaques à domicile de temps en temps, et puis ce sera habituel et normal .

  3. Il faut que ce gouvernement d’incapable emploi l’armée pour aider les policiers ,il faut employer la manière forte pour nettoyer notre pays .
    Les Français en on marre ,si sa continu il y aura une guerre civile .

  4. Problème insoluble, les facteurs ne veulent plus risquer leur peau. On les comprend.
    Les habitants voudraient bien faire le ménage mais ils craignent les représailles.
    Les FDO sont trop peu nombreuses pour intervenir partout.

    Qu’attend l’état pour lutter contre les trafics de drogue ???

  5. Tout est devenu FOU dans ce pays mais c’est normal puisque nous sommes gouvernés par des fous ! Avant, on les enfermait pour sécuriser les gens sains de corps et d’esprit, à présent, c’est nous qui devons nous enfermer pour ne pas être en danger au milieu des fous et des barbares en liberté. Mais qui va enfin mettre fin à ce grand B……. ?

  6. Quoi de surprenant, tant que nous aurons un gouvernement qui n’a pas plus de charisme qu’une motte de beurre, la France sera en danger. L’ennemi gagne quotidiennement du terrain puisqu’il a tous les droits dans le pays des DROITS de l’HOMME…… Aucune résistance de la part de ce médiocre Chef d’Etat comme l’étaient déjà ses prédécesseurs. Dès que ces peuplades seront en nombre et en force, elles gouverneront elle-même la France. C’est bien Macron qui a dit un jour “on est en guerre” ? le dire c’est bien mais il faut REAGIR et non pas continuer d’engranger les CHEVAUX de TROIE dans notre pays. Mr Macron quand on est en guerre, on sort l’artillerie lourde avant d’être terrassé par l’ennemi. Depuis l’an 481 (les MEROVINGIENS) jusqu’à 1945 (2e guerre mondiale), si tous les Hommes d’Etat ou Chefs Militaires n’avaient pas repoussé l’ennemi à chaque fois que nécessaire. il y a longtemps que la France ne serait plus française.

  7. Cest comme une petite fissure, au début ce n’est pas grand-chose alors on ne s’en préoccupe pas. Puis la fissure s’agrandit et comme on ne fait toujours rien un jour la maison s’écroule.
    Là c’est la France qui disparaît

  8. Bizarre, bizzarre comme dirait… Les facteurs n’ont pas eu peur pour aller mettre « La » fameuse lettre de la poste dans les boîtes aux lettres…Mais oui bien sûr… Ils sont allés la nuit quand les dealers partent se coucher…

  9. Je suis ancien combattant d’AFN qu’on l’adjoint une section d’hommes, des vrais, et je remettrais de l’ordre à Grenoble. Il est inadmissible que les français se laissent faire par peur et courbe le dos en présence de cette engeance qui pourrit la France. Bientôt certains prendront la valise, mais pour aller où. Il faut s’organiser pour que notre territoire soit purgé de ces gens là. On ne peut plus supporter cet état de chose.

  10. Au cas où vous ne le sauriez pas, le plus grand des dealers se trouve à l’Élysée. Un des navires de la société MSC
    appartenant à sa famille a été bloqué et fouillé aux États-Unis. Et là, surprise…20 tonnes de cocaïnes ont été
    découvertes, camouflées sous des denrées diverses. Comment voulez-vous faire régner l’ordre dans ces conditions ?

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois