Un adolescent de 16 ans, placé dans un foyer de l’enfance à Limoges, est poursuivi pour avoir poignardé un jeune de 19 ans dans le dos, dimanche 8 novembre, vers 22 heures, à Limoges. L’agression s’est produite près du domicile de la victime, qui connaissait son agresseur, rapporte Bleu Limousin.

Peu de temps avant l’agression, le jeune de 16 ans s’est enfui de son foyer accompagné d’un camarade de 17 ans, en prévenant qu’il comptait « aller planter le babtou ». Ce terme est le verlan de « toubab », dérivé du mot wolof tubaab, employé dans divers pays d’Afrique de l’Ouest, en particulier au Sénégal, en Guinée et en Mauritanie. Ce terme s’utilise pour désigner des Blancs européens.

Les sont partis trouver la victime dans son quartier, près du CHU de Limoges, et une dispute a rapidement éclaté, pour une de SMS envoyés par le jeune de 19 ans à la petite amie de l’ado de 16 ans. Ce dernier a finalement poignardé dans le dos sa victime qui tentait de prendre la fuite.

Rapidement secouru par la et les , le jeune homme blessé, souffrant d’une plaie sous l’omoplate, a été transporté au CHU de Limoges.

L’auteur du coup de couteau a été interpellé par la et sera poursuivi judiciairement. Après présentation devant un juge des enfants, il sera à nouveau convoqué en pour lui signifier une mise en examen. Dans l’attente, l’agresseur « sera placé en centre éducatif fermé ou en détention provisoire », explique France Bleu.

11 novembre 2020

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

Les commentaires Facebook intégrés aux articles sont désormais inactifs, nous vous invitons désormais à commenter via le module ci-dessus.

À lire aussi

Toulouse : des tags antichrétiens sur la basilique Saint-Sernin et des inscriptions antisémites en centre-ville

« C’est le quotidien des églises de France qui sont vandalisées depuis des années, et ce, …