Depuis l'attentat d'Arras, le 13 octobre, la Justice a ouvert 64 enquêtes sur de fausses alertes à la bombe intervenues sur l'ensemble du territoire français.

Durant les dix jours suivant l’assassinat par un islamiste du professeur Dominique Bernard, de nombreuses fausses alertes à la bombe ont provoqué des évacuations d'établissements scolaires, culturels ou de moyens de transport.

Ainsi, des aéroports français ont connu 70 alertes en cinq jours, a précisé le ministre des Transports Clément Beaune, expliquant que c'est « quasiment toujours la même adresse email qui est utilisée, et qui d’ailleurs [...] est située en dehors de l’Union européenne, en Suisse ».

Par ailleurs, des établissements scolaires ont fermé temporairement. Selon le ministre de l’Éducation nationale Gabriel Attal, 299 alertes ont été recensées depuis la rentrée, dont 75 le seul 19 octobre.

Le château de Versailles a été évacué sept fois en huit jours.

1650 vues

23 octobre 2023 à 17:50

Les commentaires sont fermés sur cette publication.