Une étude relève que six djihadistes sur dix partis combattre en , en Bosnie ou en Irak ont déjà été condamnés pour de nouvelles infractions terroristes.

La remise en liberté des terroristes en question

Le Centre d’analyse du (CAT) a dévoilé, au Sénat, une enquête portant sur le taux de des djihadistes entre les années 1988 et 2006. Des résultats effrayants, publiés par Le Figaro, puisque 60 % d’entre eux ont été condamnés pour d’autres faits de terrorisme, après leur retour.

Un document qui tombe alors que les libérations d’islamistes doivent intervenir durant les prochains mois, leurs peines étant sur le point de se terminer. Dans un même temps, le Parlement débat de nouvelles mesures de sûreté concernant les terroristes remis en liberté.

Le garde des Sceaux sera « un militant infatigable » du retour des Français djihadistes

De son côté, le nouveau ministre de la , Éric Dupond-Moretti, qui fut l’avocat d’Abdelkader Merah, le frère du tueur de Toulouse, a promis, dans un entretien accordé au JDD, qu’il serait « un militant infatigable » pour défendre des « Français » encourant la peine de mort à l’étranger, notamment parmi les djihadistes.

« Ils sont Français qu’on le veuille ou non et encourent la peine de mort. Nous continuerons d’agir auprès des pays concernés », a-t-il annoncé dans l’hebdomadaire. 150 djihadistes français et 300 enfants sont détenus actuellement en et en Irak depuis la chute de l’.

21 juillet 2020

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 10 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

À lire aussi

Mieux vaut en rire (ou pas) : dealers, frustration, déconfinement…

Chaque semaine, Boulevard Voltaire sélectionne dans l’actualité des infos insolites et ext…