Nos racines et nos libertés. Pour ces deux valeurs de l’âme éternelle de la France, on peut vivre et mourir. Toutes deux vous ont fortement mobilisés, chers lecteurs, cette semaine. Nos racines, d’abord, bafouées par le pouvoir macroniste qui a trouvé le moyen de faire flotter le drapeau de l’Europe au-dessus de la tombe du Soldat inconnu. Ce Français mort pour la France comme tous ceux qu’il représente et qui ont fait pour notre pays le sacrifice suprême. Commentant l’article de Georges Michel (Evidemment, le drapeau tricolore flottera de nouveau sous l’Arc de triomphe), Bernard ne cache pas sa colère mais y ajoute une excellente idée. « Ce pantin va peut-être parvenir à nous faire mettre un drapeau tricolore à notre fenêtre pour qu’il mesure la volonté des Français à vouloir rester français ! ». En attendant, l'incroyable culot du macronisme indigne Bressan : « Le drapeau tricolore ne se remplace pas, même temporairement, au-dessus de la tombe du Soldat inconnu qui a donné sa vie pour lui. C’est un véritable sacrilège et il faut décidément n’avoir aucun respect ni sentiment d’humanité pour oser le faire. Honte à ce qui méprise nos soldats morts pour le rayonnement de nos couleurs. »

Commentant l’article de Frédéric Sirgant sur le même thème (« Drapeau européen sous l’Arc de Triomphe : à quoi joue-t-il ? »), Coeurvert tranche : « Le drapeau français effacé, la Légion d’honneur à Mme Buzyn, cela fait beaucoup (trop). La « cancel culture » s’infiltre partout. Quand on veut à ce point la disparition de la France, on n’a pas le droit de vouloir la diriger. » Les Français s’en souviendront-ils dans trois mois ? Le Club 26 l’espère sans détours excessifs. « Ce sinistre individu aura tout fait pour humilier la France et les Français. À dégager le plus vite possible par tous les moyens. » Mais pour Amg1959, il n’y a aucun hasard, aucune erreur dans ce geste censé saluer l’accès de à la présidence de l’Europe. « Finalement, il a fait le job, détruire la France. Je le pense moins immature et moins bête que ce que l’imaginent les Français, qui mettent ses supposées “erreurs” sur sa jeunesse. Non, cet homme est un genre de fanatique, formé par Attali son mentor, qui est arrivé au pouvoir pour faire le job, et il met les bouchées doubles, il nous massacre, le peuple et notre France, autant qu’il peut avant les élections. » Avec ce geste honteux et symbolique, le pouvoir macroniste aura réussi l’exploit d’ulcérer une nouvelle fois des Français qui n’avaient pas besoin de cela.

Car Prisca Thevenot, la porte-parole de la majorité présidentielle, très présente sur les plateaux de télévision, avait déjà suscité votre colère en répondant aux vœux d’ accompagnés d’une crèche qu’il « serait peut-être bon d’arrêter de diviser les Français. Je n’ai pas de racines chrétiennes et je suis pourtant une Française bel et bien ancrée à son pays », écrivait-elle. Inadmissible pour Michell, qui éprouve plus encore de compassion que de colère. « Je plains très sincèrement cette dame qui, née à Strasbourg, n’a pas compris que la magnifique cathédrale qui domine cette belle citée honorait les racines chrétiennes de la France dans une région, l’Alsace, qui sait enchanter l’hiver par ses beaux et célèbres marchés de Noël. ». Michell a raison. Il faut plaindre ceux qui n’ont pas compris la richesse et la profondeur de culture du pays où ils vivent. Et nous devons, coûte que coûte, défendre notre héritage, sans complexes. « Il est grand temps de défendre les racines chrétiennes de la France, commente Farandole, son histoire, sa littérature, son art de vivre. Si certains n’en supportent pas l’idée, qu’ils aillent bien vite sous d’autres cieux. »

Vous n’avez pas non plus l’intention de vous laisser faire par la politique vaccinale du gouvernement. Sous l’article de Marc Baudriller, (« Passe vaccinal Le Pen et Zemmour déterrent la hache de guerre et proposent autre chose »), Catchow stigmatise une méthode insupportable : « Castex et son ne savent que terroriser et humilier les Français pour les tenir sous leur emprise en leur imposant une “dictature sanitaire” liberticide, inefficace et discriminatoire. Les prises de positions sensées des seuls Marine Le Pen et Zemmour restent notre unique espoir, en espérant qu’ils arrivent au pouvoir… ». Paul B. trouve, lui, les réactions des opposants « bien trop molles »

La preuve ? Une pétition lancée par un inconnu a passé très vite la barre du million de signataires. Un million ? « C’est une très bonne nouvelle !, s’enthousiasme Jean-Paul Ledoux. Bien que vacciné, j’ai signé cette pétition car je ne supporte pas la façon dont on traite les non-vaccinés, qui d’après notre ministre de la Santé, qui se dit empathique, sont des personnes délirantes. J’en ai assez de ce pouvoir soviétique, qui se mêle de tout et qui nous prend pour des demeurés ! » Nos lecteurs semblent bien décidés à se battre contre un pouvoir qui les méprise, jusqu’à la victoire. Vous pourrez compter sur Boulevard Voltaire.

2 janvier 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

5 11 votes
Votre avis ?
60 Commentaire(s)
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires