Le 14 août, veille de l'Assomption, qui est notre véritable fête nationale depuis le vœu de Louis XIII au moins, l'église Saint-Patrice de Rouen a fait l'objet d'une curieuse attaque symbolique. Joyau architectural, connue notamment pour ses vitraux des XVe et XVIe siècles, elle est desservie par l'Institut du Christ-Roi Souverain Prêtre (ICRSP), une communauté catholique traditionnelle. Les chanoines du Christ-Roi ont l'habitude d'un certain formalisme et d'une remarquable élégance ecclésiastique, choses rares par les temps qui courent et qui les rendent plus aptes à convertir les princesses romaines qu'à évangéliser les migrants. Peut-être cela a-t-il joué un rôle dans l'action courageuse qu'ont entreprise des militants d'extrême gauche. J'en doute pour ma part, car les et autres militants ne semblent guère s'intéresser au camp adverse, sauf pour en penser du mal.

Bref, pour parler des faits bruts, jugez plutôt : les chanoines ont eu la surprise de découvrir, à l'entrée de l'église, sur le portail et les murs, les tags suivants: « ACAB » (pour « All Cops Are Bastards », un classique des anti-flics), mais aussi « Toustes pd/gouines » et, bien sûr, « Antifa » en guise de signature. La plus amusante est probablement la deuxième : « Toustes », en écriture inclusive, signifie bien sûr « toutes et tous » ; quant à « pd/gouines », rien de compliqué à traduire.

Plusieurs remarques s'imposent : d'abord, qui a entendu parler de cette dégradation ? Si on avait trouvé une tranche de jambon devant une mosquée, BFM TV aurait fait une édition spéciale. Là, rien, à part un entrefilet dans la presse régionale. Ensuite, quel rapport entre la haine anti-flic, les droits de l'autoproclamée communauté et la signature antifa ? Eh bien, c'est la convergence des luttes, comme on dit : c'est le grand fourre-tout des gauchistes, qui instrumentalisent les minorités sans trop savoir quoi en faire. On remarque aussi une tendance à la généralisation : « toustes pd/gouines », argument qui, à l'encontre du clergé, est aussi la colonne vertébrale de Sodoma, la fameuse enquête anticléricale de Frédéric Martel. Fastoche : vœu de célibat = homosexualité plus ou moins discrète. Quant au slogan « ACAB », hâtivement traduit en « tout déteste la police », il procède de la même vision manichéenne. Tous les flics sont des connards, donc non seulement la est détestable comme corps intermédiaire, mais aussi tous ses membres sont haïssables individuellement. Où l'on voit que, de temps en temps, ces braves gens qui défendent les « non-binaires » savent assez bien être très binaires eux-mêmes.

Cet empilement absurde, sobrement signé « antifa », est bien dans le goût de notre époque. C'est même une petite allégorie : tous les tags absurdes, pleins de haine et de bêtise, d'où qu'ils viennent et où qu'ils prétendent aller, s'écrasent, comme des crachats, sur les portes d'une église. Comme si, téléguidés par une force supérieure, cette bande d'abrutis pressentaient que le seul vrai rempart contre une de haine et de violence était la croix du Christ.

Allez, c'est bien, les gars. Continuez comme ça. On est le quinze août et ce ne sont pas quelques gribouillages qui vont tacher le manteau de la Sainte Vierge. Elle vous a déjà pardonné, et nous, une fois passée la colère de vous voir, une fois encore, impunis par un pouvoir qui vous aime, nous rions bien de vos bêtises.

8137 vues

15 août 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

23 commentaires

  1. « Liberté, illégalité, lâcheté », voilà les trois slogans qui peuvent décrire notre République du 21ème siècle.
    Sans un président Français qui ne tape du poing sur la table, nous ne pourrons pas nous en sortir.
    Ne sommes-nous pas en guerre tous azimuts ?

    1. Liberté ? Vraiment ? De payer pour tout et de plus en plus ? de se confiner ? de se vacciner ? de dire ce que l’on pense ? de ne pas être tracé, suivi, épié sur son ordinateur et ailleurs ? de se déplacer partout … en sécurité ? d’être blanc, catho et hétéro sans être pris pour un facho ? de penser qu’il vaut mieux qu’un enfant ait un père et une mère ? de porter une jupe courte dans le neuf trois ? la Liberté c’est de plus en plus celle des libertaires et de ceux qui prennent des libertés avec les Lois.

  2. Ces petits fachos d’antifas sont tellement sûrs de leur impunité qu’ils n’hésitent pas à signer. Notons également que ces andouilles utilisent la langue américaine alors qu’ils ‘agit d’une langue « impérialiste » qui tend à uniformiser toutes les cultures.

  3. De plus en plus de gens pourtant n’ont plus envie de sourire. Le courage bien connu de ces minables ne va pas jusqu’à souiller une porte de mosquée, car il y a des limites à l’héroïsme gauchiste. Supporterons-nous longtemps encore ces imbéciles qui « commencent à nous les briser menu »?

  4. Ah le frisson du combat dans lequel on ne risque rien contre un « adversaire » que l’on prend bien soin d’éviter de face, il n’y a rien de tel pour créer les médiocres héros de pacotille qui prennent leur lâcheté pour des exploits.

  5. Ceux qui « laissent faire » les attaques contre les lieux sacrés et qui l encouragent meme (en donnant toujours plus de droits aux LGBT et autres associations anti racistes , etc..) sont nos chers ennemis de la chrétienneté les francs maçons (ou satanistes) dont on fait partie beaucoup de nos chers Présidents …
    Les catholiques sont persécutés sur les terres chrétiennes et c est l islam qui prend possession des lieux avec la benediction de la gauche , du centre , et meme d une partie de la droite ….bientot on sera obligé de se convertir a l islam sous peine de mort comme les hindhous en Inde au temps des mogols ( notamment sous Aurangzeb)

  6. Les LGBT et autre antifas devraient aller s’exprimer sur les mosquées qu’ils aiment tant pour leur amour de leur prochain et la liberté d’expression !!!

  7. Ne pas en parler est peut être la solution. Ces dégénérés sont sûrement déçus de ne pas faire les gros titres des journaux. Ne leur donnons pas ce plaisir et une importance qu’ils n’ont pas.

  8. Arrivera un temps où l église devra sortir du dogme et cesser de tendre l autre jour. Loin de là servir, cette façon d être sert ses enemis qui peuvent ainsi agir en toute impunité.

    1. En effet , pas question de pardon . La bêtise , le sacrilège , la folie , LA HAINE marquent de façon indélébile les auteurs de ces actes très graves . Les murs de l’ Eglise seront nettoyés . Les âmes de ces barbares ? Jamais . Bien entendu ils ne s’attaquent ni aux synagogues , ni aux mosquées , les Catholiques ayant une image de gens de peu de racine . Et pourtant… la figure de Jésus n’est jamais plus forte que lorsqu’ il chassa les marchands du Temple ! Bonté et virilité vont très bien ensembles . Vive LUI , le Courage incarné .

      1. * lire : les Catholiques ayant une image de gens de peu de rancune . ( et non pas «  racine » .) merci.

  9. Ces guignols, ces malfaisants, ces incultes, sont manipulés mais veulent l’ignorer ce serait détruire leurs illusions, l’Eglise a toujours eu des ennemis nous le savons, ce n’est pas nouveau, ce qui me semble plus dommageable par contre c’est la lâcheté des pouvoir public. Chateaubriand l’a écrit « Vous ne voulez pas le christianisme vous aurez l’islam !! » Nous y voila.

  10. Qu’allez vous chercher avec une république franc maçonne qui ne pense qu’à éradiquer la religion catholique, et ce, depuis la révolution puisque c’est son ADN.

  11. Quand j’étais gamin (il y a longtemps), les anti-cléricaux de l’époque (libre penseurs et autres anars du « ni Dieu ni maître » gueulaient au sortir du bistrot (en face de l’église) : mort aux « cros » (corbeaux pour la noire soutane). Ceux de maintenant sont moins courageux, c’est la nuit qu’ils salopent un édifice religieux. On a les révolutionnaires qu’on peut !

  12. Il est vrai que l’Institut du Christ-Roi donne dans une élégance liturgique assez voyante,cependant des membres de cet institut savent aussi s’engager dans des pays de mission,d’autre part la formation au sacerdoce des membres de cet institut est des plus solides.!
    Nous sommes malheureusement habitués aux tags sur les murs et les portes de nos églises,faut-il accepter ou dénoncer au risque d’encourager de telles dégradations?

  13. Heureusement que le ministre de l’intérieur a demandé une vigilance renforcée auprès des lieux de cultes catholiques. Que se serait il donc passé après cette dégradation et la perturbation de la procession à St Raphaël.

  14. Ben non cela ne nous fait plus rire malheureusement .Ces idiots méritent un châtiment , ces lâches oseraient ils taguer une mosquée : parions que non .Et encore une fois que font les élus et la justice dans ce pays à part traquer le bon citoyen pour un minable excès de vitesse .Français dormez tranquilles et surtout aller bosser pour payer nos élus et les racailles qu’ils protègent .

  15. Nous remarquerons au passage cette audace, ce courage, qui consiste à gribouiller sur un lieu consacré. Après le bris de vitrines d’agence immobilière, d’agence bancaire et, paroxysme de la lutte gauchiste et leur plus haut fait d’armes, dégradations et bris de vitres sur l’hôpital pour enfants Necker, les antifas sont décidément des petits bourgeois gauchistes parasites qui crachent dans la soupe. Il reste à parier qu’en face d’une opposition digbe de ce nom, il n’y aurait plus personne.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter