Le 3 juin dernier, dans un entretien à la presse quotidienne régionale, Emmanuel Macron déclarait, au sujet de la crise énergétique : « Je veux vous rassurer : il n'y a aucun risque de coupure parce que, quand il y a des besoins, on s'approvisionne sur le marché européen. » Six mois plus tard, le 1er décembre, sur BFM TV, Olivier Véran n'excluait pas « des situations de tension sur la ligne électrique » cet hiver ; en clair, des . Le 9 décembre, Enedis et RTE réaliseront un test national. Des coupures qui paraissaient inimaginables, il y a six mois, sont donc désormais envisageables et envisagées. La France, même ponctuellement, vivra-t-elle un black-out ? Alors…

Ce sondage a été clôturé. Voici les résultats.

1571 lecteurs ont répondu au sondage.

1339   85 %   OUI

  204   13 %   NON

    28     2 %    Ne se prononcent pas

10814 vues

3 décembre 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • Les liens sont interdits.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter