[Satire à vue] Tombés du camion : 6e film pro-migrant en deux ans ! 

migrants

Le dernier-né de la production cinématographique française va une fois de plus tirer les larmes des directeurs de salles. Face aux fauteuils inoccupés, la caissière et son employeur ressentiront ce pincement au cœur qui suit la sortie d'un film pro-migrant.

En deux ans, les gestionnaires de multiplexes ont déjà eu l'occasion de sortir cinq fois leur mouchoir. Février 2022, leur chagrin débute avec Ils sont vivants. 46.322 entrées. Au mois d'août de la même année, la déprime se poursuit avec Le Prix du passage, 10.217 entrées. Ici même, Julien Tellier recensait une moyenne de onze spectateurs par salle. Mais peu importe le bide tant qu'on a l'ivresse de la bien-pensance. En octobre 2022, un promoteur d'Africains sans papiers remet le couvert. Avec Les Engagés, les diffuseurs comptent sur leurs doigts les spectateurs. 40.321. Le compte n'y est pas.

Croyant la punition terminée, le personnel de la Gaumont et autres UGC reprend confiance. C'était mal connaître l'entêtement des professionnels de la propagande immigrationniste. Dès les premiers jours de 2023, le film Les Survivants s'abat sur les écrans. 81.678 entrées. C'est un quart de demi-triomphe. Dans le hall, les ventes de pop-corn écoresponsables explosent. Après une accalmie de douze mois, les hostilités reprennent en 2024 avec la livraison du film La Tête froide. Un réfugié sauvé des griffes de la police des frontières. De la neige et des larmes... La froidure. 31.421 aventuriers assistent au drame.

Dans les steppes arides des salles de cinéma projetant les spots publicitaires pour l'immigration tous azimuts, le temps était venu de trouver un remède à la désertification.  Avec Tombés du camion, l'appel à empathie est monté d'un cran. Le migrant n'est plus un grand gaillard de 29 ans, sans doute mineur et isolé. Non, c'est encore plus grave. Il est tout petit. C'est un enfant venu d'Afghanistan qui s'était dissimulé dans un carton rangé à bord d'un camion. Pour la circonstance, Patrick Timsit s'est laissé pousser une barbe de vieux loup de mer. Sur le rafiot que son papa avait utilisé pour passer des résistants durant la dernière guerre, il va vaincre la tempête et emmener le pauvre petit Afghan vers l'Angleterre où, n'en doutons pas, sa famille et le général de Gaulle l'attendent.

Pour cette 6e tentative de rassemblement des foules autour d'un plaidoyer pro-migrants, les scénaristes ont sorti l'artillerie lourde. Parallèle avec l'héroïsme des résistants à l'occupation allemande, sauvetage d'un enfant... Si, avec cette mayonnaise de bons sentiments mondialistes, le public persiste à bouder l'ouvrage, c'est à n'y rien comprendre. Les puristes reprocheront aux instigateurs du mélodrame que l'enfant soit en bonne santé. Aveugle et atteint d'un mal incurable, il eût forcé la compassion des plus allergiques à l'invasion migratoire. Dans Tombés du camion 2, Zorro se joint à Patrick Timsit pour transborder trois millions de Maliens vers l'île d'Ouessant où Jean Moulin les attend. Déjà trois militants de l'ONG SOS Méditerranée piaffent d'impatience de connaître la suite de cette série dans laquelle ils sont présentés en héros. Distribution gratuite d'adhésions aux partis d'extrême gauche à la sortie... Le plan marketing du cinéma français a remonté le moral des directeurs de salles.

Jany Leroy
Jany Leroy
Chroniqueur à BVoltaire, auteur pour la télévision (Stéphane Collaro, Bêbête show, Jean-Luc Delarue...)

Vos commentaires

48 commentaires

  1. Ma compassion va à la petite Lola, martyrisé, subissant tous les sévices par une algérienne, à son père mort de chagrin à sa mère qui vit un enfer de douleur a perpétuité; aux parents de Thomas cet adolescent plein de vie saigné comme un animal par des barbares venus d’ailleurs.
    Non merci ces films , financés en partie avec des deniers publics qui ne sont que propagande ne m’émeuvent pas plus que ça.

  2. Il est bon de dénoncer par le rire les travers et les mensonges (cf. la cérémonie des Bobards d’or) de ceux qui nous prennent pour des imbéciles. Mais je n’approuve pas l’ironie sur ce sujet gravissime de l’immigration, qui ne doit pas être tourné en dérision. La tendance naturelle de chacun de nous (moi le premier) à la paresse et à l’égoïsme peut faire craindre en effet que ce Nème film plaidoyer pro-migrants soit un Bide en salle et n’aide pas beaucoup nos concitoyens à réfléchir aux moyens d’infléchir la situation. Mais nous ne risquons que de nous noyer dans l’émotion : c’est qd même moins grave que se noyer en mer.

  3. Si Timsit et autre acteur propagandiste pro migrant voient des migrants arriver dans les ile de Ré , la presqu’ile de Quiberon ou encore les iles Porquerolles et Ils auront toujours un plan B pour se retrancher à Marrakech, Sidi boussaïd, là où les autorités ne s’accomodent pas trop des migrants ,et si ce n’est pas possible il y aura toujours les Maldives et les seychelles .

  4. Moi-même, je prépare un film sur fonds propres.
    Il va s’intituler  » Tombés de l’avion ».
    Ça se passe dans le futur, une société européenne, envahie, réagit …, c’est mouvementé … je ne vous raconte pas la fin, d’ailleurs vous ne la devinerez jamais :-))

  5. Mais il était prévu que tous les migrants arrivant clandestinement à Mayotte seraient réexpédiés en France…Alors ne nous plaignons pas! Voilà au moins une promesse tenue!

  6. Ces films sont faits pour qui au juste ? qui va les regarder ? car nous les gueux, nous subissons au quotidien la conséquence de ces invasions migratoires qui viennent du fin de la préhistoire et que nos gouvernants ne cessent d’accueillir depuis des décennies sans jamais s’en inquiéter alors qu’elles sont un fléau mortifère pour le PEUPLE FRANCAIS et une ruine pour notre ECONOMIE.

  7. Mais comment sont financés ces films? Avec l’exception culturelle française? Là Manu et Bertrand ils ont une source d’économies…

  8. Ce qui est énervant, tout un château réservé aux migrants via Mayotte et ce dans des déserts médicaux ou il est difficile de trouver un médecin alors qu’il n’y a plus de 100% pour des pathologies longues, cancers cardiaques diabète … puisque chaque médicament, visite chez le médecin et autre il reste à charge entre 1 € voit plus, quant à ces nouveaux visiteurs tout est gratuit il y a deux France, une qui paye l’autre qui est servie.

      • Quand allons-nous toucher les dividendes de cet enrichissement pour lequel nous ne cessons de mettre la main à la poche ?

    • Non seul tout est gratuit pour ces personnes mais en plus , elles sont prioritaires . Ayant travaillé dans le secteur médical, je peux vous assurer qu’on avait des coups de telephone des ONG qui s’en occupaient et qu’on avait ordre de les faire passer avant tout le monde sous peine d’être rappelés à l’ordre par la direction. Pendant ce temps là , les français attendaient sagement une date de rendez vous…

  9. Ne peut on pas faire des films montrant l’Afrique il y a 60 ans au moment de la décolonisation , avec tous ces gens heureux de virer les blancs et persuadés d’enfin bien vivre libres !! Et 60 ans après leurs petits enfants ne rêvent que de revenir au péril de leur vie ,retrouver leurs anciens colonialistes pour finir à pédaler pour livrer les repas à domicile !! On pourrait cher où est l’erreur !!!

  10. Il y a aussi les publicités , les séries télévisées , la propagande pro-migrants tourne à plein régime , on est pas obligé d’aller voir les films , mais les clientèles captives , les écoles , les maisons de retraites , vont amener leurs spectateurs contraints ….

  11. Quand je serai grand, je serai directeur de salle de cinéma en France. Pour me farcir des bouses à longueur de temps. Quel cauchemar.

  12. Mais pourquoi tous ces jeunes gens ne restent-ils pas chez eux pour redresser l’ économie de leur pays?
    Ils veulent profiter de notre système d’ assistanat ?
    Comme ils ne trouvent pas tous un travail et que la vie est dure à vivre ,que font-ils?
    devinez :une occupation qui ne demande pas de diplôme et qui peut rapporter gros!

    • Nous sommes en train de financer notre propre destruction à travers des taxes qui sont destinées à l’assistanat social pour les migrants mais aussi à l’immigration dans son ensemble dont celle qui est « légale » mais surtout imposée par des organisme liés à l’UE .
      C’est de l’argent donné à perte sinon pour aggraver la consommation , parce que ces taxes ne participent pas à rembourser les 3000 milliards de dette sociale cumulée depuis 1974 date à laquelle un certain VGE et son ministre Chirac avaient eu la mauvaise idée d’instauré le regroupement familial qui n’a pas été gratuit pour tout le monde mais devient carrément insupportable ! Je suis complètement d’accord avec Zemmour qui est le seul a dénoncer les problèmes liés aux migrant mais surtout celui lié à l’immigration légale qui est pire encore . Nous sommes en train de le mesurer douloureusement !

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois