« Je suis le dauphin de la place Dauphine et la place Blanche a mauvaise mine », chantait Jacques Dutronc, dans « s'éveille ». Campagne présidentielle 2022 : il est 5 heures, s'éveille. Elle a mauvaise mine. Dans l'un de ses derniers messages vidéo, la candidate apparaît sous un éclairage jaune blafard, la voix murmurante : « Il est 5 heures et nous partons dans le Doubs, c'est ça, la vraie vie d'une candidate qui ne vole pas dans les Falcon de la République. »

L'heure matinale a perturbé la vidéaste amateur. Levée à 4 heures du matin pour ne pas rater la camionnette qui va l'emmener à Besançon, souffre du fossé qui la sépare de l'actuel Président, cet odieux personnage qui se prélasse dans des avions luxueux avec plein de fauteuils énormes avec du cuir dessus. L'injustice ronge celle qui est condamnée à se déplacer à bord de véhicules improbables. Des avions sans queue ni tête, des planeurs, des vieilles Peugeot diesel... Trois jours pour aller à Besançon. C'est un plan « Blablacar » d'Éric Ciotti. Ah, elle le retient, celui-là.

La raison pour laquelle parle à voix basse reste inexpliquée à ce jour. La crainte de réveiller les autres membres de l'équipe, le somnambulisme ? La vidéo est peut-être à regarder dans l'autre sens. Dans la position horizontale. Parler en dormant est l'apanage des candidats prometteurs.


Satisfaite d'avoir témoigné de sa dure condition, la Cosette des Républicains s'est ensuite saisie de sa musette contenant le repas du midi et son programme. Du décongelé à réchauffer pour le meeting suivant. Sur la route, elle adressa des signes hostiles aux avions qui passaient dans le ciel. Macron était peut-être dans l'un d'eux. Des fauteuils en cuir d'animal plein la carlingue. Si c'est pas une misère, de voir ça...

Devant les moqueries des internautes, le très court métrage fut rapidement retirée de la Toile. L’œuvre sera présentée au Festival du film déprimant qui se tiendra, cette année, dans le hall du parti des Républicains. Ouverture dès 5 du matin. Présence de Jacques Dutronc souhaitée.

13 janvier 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

5 7 votes
Votre avis ?
51 Commentaire(s)
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires