Mgr Éric de Moulins-Beaufort vient d’être élu à la présidence de la Conférence des évêques de France, dans un contexte de crise et de pression.

Pour Boulevard Voltaire, Samuel Pruvot dresse un portrait de ce prélat « qui n’est plus dans le clivage du progressisme ou du conservatisme » et évoque les enjeux de cette élection pour l’Église de France.

4 avril 2019

À lire aussi

Samuel Pruvot : « Si l’Église doit rendre UN service aux compatriotes, c’est d’avoir une confiance invincible en Dieu »

Samuel Pruvot, rédacteur en chef à Famille chrétienne, réagit au micro de Boulevard Voltai…