Le président de La France insoumise a donné, mercredi 19 mai, une conférence de presse au siège parisien de son mouvement dans laquelle il fustige l’organisation de la des policiers à Paris.

Entouré de plusieurs parlementaires de son groupe, il a qualifié de « à caractère ostensiblement factieux » le rassemblement des policiers à l’appel de syndicats devant l’Assemblée nationale, où de nombreux élus de tous bords se sont rendus, dans un contexte de précampagne présidentielle.

Elle l’est « en ce sens qu’elle s’en prend non pas aux causes pour lesquelles ces malheureux ont été assassinés mais aux institutions comme l’institution judiciaire », a poursuivi le chef des députés LFI, faisant allusion au meurtre du brigadier Éric Masson, il y a deux semaines, lors d’une opération antidrogue. Il a, en outre, dénoncé la présence de Gérald Darmanin, pointant « un ministre de l’Intérieur qui accepte d’aller manifester contre le ministre de la Justice, une institution contre une autre ».

20 mai 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.