C’est l’étrangeté du jour découverte sur Internet. Un personnage répondant au nom de Yun Tao se déclare candidat à la présidentielle de 2022. Né à Shangaï en 1974, l’homme providentiel arrive en en 2007 où il fréquente assidûment l’ d’Auvergne. Le CV, intitulé « Les aventures de Yun Tao dans la démocratie française de 2017 à 2020 », donne le ton. Il sera le Tintin et Milou de la politique. Le site est déjà en place et le clip déménage. Sur fond de guitare hard rock, il est question d’une « démocratie du juste milieu » à mi-chemin entre gaullisme et confucianisme. Bizarre, vous avez dit bizarre ? Comme c’est bizarre…. La bonne compréhension du concept suppose de parvenir à imaginer le général en costume d’empereur chinois. Chapeau, chasuble jaune doré… La DS Citroën. C’est un .

Parmi les nombreux slogans, le premier inverse la vapeur de l’avertissement d’Alain Peyrefitte : « Quand la France sera réveillée par un Chinois, la France s’éclairera. » Sous réserve d’une inattention du lecteur qui a parcouru le site, la nationalité du futur prétendant serait donc bel et bien chinoise. L’ennemi du se réjouira de voir le pays dirigé par un homme venu d’ailleurs, voire d’une autre planète. Aux côtés de Philippe Poutou, un envoyé spatial sera le bienvenu.

Dès le premier point du programme, l’ami Tao fait preuve d’un endiablé. Avant toute chose : « Prendre une stratégie de marketing d’État, valoriser la marque nationale française. » Du en version asiatique.

Dans un deuxième temps, le fringant Tao semble envisager un déménagement massif de la population française vers l’Asie : « Financer pour 30 millions de Français la découverte des pays confucianistes : (continent et Taïwan), Corée du Sud, Japon et Singapour. » Le candidat ne précise pas si les 30 millions partent en même temps ou par petits groupes. Ni s’ils reviennent. Toujours est-il que cette mesure est la garantie « d’une prospérité d’au moins deux siècles ».

Ne reste que la formalité des 500 signatures avant l’avènement de la démocratie du juste milieu. À défaut de général, François Bayrou en chasuble jaune doré fera l’affaire.

 

25 mai 2021

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 3 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivé.