[Point de vue] Pétitions contre le RN : et maintenant… les diplomates

© Wikipedia
© Wikipedia

On l'a déjà dit dans ces colonnes, mais chaque jour qui passe le vérifie d'une manière presque caricaturale : il n'y a pas de caste bourgeoise qui ne se donne son petit frisson de résistance en carton en osant appeler à voter contre le RN. C'est devenu un marqueur de respectabilité. Les footballeurs eux-mêmes s'y sont mis. Le vote RN concerne plus de 30 % des électeurs qui se sont déplacés, mais ce tiers de la population est aux corps respectables ce que le tiers état était aux deux premiers ordres : une majorité industrieuse, disparate, considérée comme quantité négligeable. On sait comment ça s'est terminé.

L'instabilité géopolitique ? Elle est déjà là

Ces jours-ci, donc, ce sont les diplomates. Près de 170 fonctionnaires sortent de leur réserve (n'est-ce pas un devoir, d'ailleurs ? Il faudrait se renseigner) pour critiquer la possible arrivée au pouvoir du RN en arguant du fait qu'une élection législative portant Bardella à Matignon accroîtrait l'instabilité géopolitique. Elle est pas mal, celle-là ! Menacer d'envoyer des soldats en Ukraine (pardon, des « mecs à Odessa »), d'employer l'arme atomique ou de mettre l'économie russe à genoux, ça, ça allait. C'était même plutôt modéré. Plutôt cool. Mais si le RN arrive au pouvoir, outre les menaces (on se demande bien lesquelles, d'ailleurs) que craignent les « assoces » contre les « minorités », il y aurait donc un renversement de l'ordre du monde. « Nos adversaires, disent les diplomates, liront une victoire de l'extrême droite comme un affaiblissement français et une invitation : à l'ingérence dans notre politique nationale, à l'agressivité contre l'Europe, y compris militairement, à la vassalisation économique de la France et du continent. »

L'auteur de ces lignes n'est pas diplomate mais… n'y sommes-nous pas déjà ? Ingérence dans notre politique : l'Europe d'Ursula von der Leyen, les États-Unis qui nous entraînent dans leurs guerres stupides ? L'agressivité contre l'Europe : les campagnes de désinformation russes, la voracité économique chinoise, l'espionnage américain ? La vassalisation économique : ne parle-t-on pas de mettre notre pays sous tutelle, alors même que notre ministre de l'Économie prétend l'avoir sauvé ?

Diplomates ou carpettes ?

Il y a tout de même quelque chose qu'on ne peut pas enlever aux diplomates, face à Emmanuel Macron : c'est qu'il ne sont pas rancuniers. On se souviendra peut-être que le président de la République, il y a quelques années, avait supprimé, d'un trait de plume, le corps diplomatique. Volonté de décloisonner, avaient dit certains ; volonté de nommer selon son bon plaisir, avaient interprété les plus pessimistes (et on sait que, souvent, les pessimistes sont lucides). Les diplomates eux-mêmes avaient protesté, mais ils semblent aujourd'hui préférer un maître violent mais familier à un pouvoir neuf et dont ils se font mille terreurs, comme des enfants.

François Fillon, ironisant sur Sarkozy, avait dit en 2017 qu'on n'imaginerait pas le général de Gaulle mis en examen. On n'imaginerait pas davantage Châteaubriand, Morand ou Claudel signer ce genre de Kleenex™ politiquement correct, cette supplique pour rester attaché, ce manifeste servile pour l’atlantisme et l’eurolâtrie. C'est comme ça. On se consolera en se disant que 170 diplomates, ce n'est pas grand-chose. Et puis on attend les magistrats, les médecins, les golfeurs… la semaine prochaine, peut-être…

Arnaud Florac
Arnaud Florac
Chroniqueur à BV

Vos commentaires

45 commentaires

  1. Si les employé de l’état, ne veulent pas appliquer les directives d’un gouvernement démocratiquement élu, il faut leur supprimer les salaires, jusqu’au retour au travail.

  2. Certainement, pour aller prendre une place bien planquée et bien rémunérée dans un quelconque organisme d’état. Quel courage!……

  3. On s’étonne du délitement de la France, de son affaissement continu. Plus besoin d’en rechercher les causes profondes. En cette période pré-électorale, elles se dévoilent chaque jour. Nous sommes gouvernés par des pantouflards nichés au fond de leurs confortables fauteuils, pantouflards qu’il ne faut surtout pas réveiller, pantouflards soutenus par le premier de cordée trop attentif à entretenir son narcissisme. Le risque, l’aventure programmée, la remise en question, pas pour eux. Il leur faut sauvegarder leur petit jardin privé. La peur du changement habituellement connue chez le commun des mortels est exacerbée chez ces gens là. Au point qu’ils doivent la transmettre, entrainer dans leur sillage pour se soulager. Peur d’un changement d’air. Peur d’un air frais , eux qui se tiennent dans leur confinement, remuer le petit doigt les effrayerait. Des ronds de cuir dans toute leur majesté.

  4. Le « barrage républicain » contre le RN s’effrite, la gauche principale repoussoir, selon le baromètre Odoxa : 71 % des sympathisants Renaissance sont prêts à faire barrage au Nouveau Front Populaire contre 65 % a le faire au RN

  5. Ça me fait franchement marrer tous ces « héritiers du Gaullisme » qui, depuis des décennies, vendent à l’encan nos belles entreprises et nous décrédibilisent sur la scène internationale: désindustrialisation et délocalisations de masse (attirant, de ce fait, le très vorace géant chinois), dépeçage en règle de nos fleurons (Alstom en tête). Et que dire de notre situation sur le plan international? Macron est inféodé à Bruxelles, plongeant notre pays dans un marasme migratoire sans précédent. Ses vociférations contre la Russie n’ont eu aucun effet, et son va-t’en-guerrisme est condamné par tous les autres pays européens. Alors franchement, les diplomates, quand on a rien d’intelligent à dire…

  6. en effet ces 170 peureux qui ont été maintenus par le mozart de la finance craignent pour leurs postes, mais il les a pourtant explosé façon puzzle les diplomates en carton, c’est pourquoi nous sommes la risée du monde

  7. Tout se délite en France et tout ce que touche Macron est loin de se transformer en or ; voir ce qu’est devenu ce grand corps d’Etat qu’est l’ex Ministère des affaires Etrangères dirigé par qui ?au fait !!!

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois