Editoriaux - Politique - Télévision - 10 août 2019

Pizza et bains de foule : BFM TV ébahi par Macron à Brégançon

Le nouveau Macron est arrivé. C’est une chroniqueuse de BFM TV qui nous le dit. La cuvée 2019/2020 s’annonce plus près du peuple, bourrée d’humain, avec plein de morceaux de simplicité dedans… Sa conduite, durant les vacances, au fort de Brégançon ne laisse aucun doute sur le sujet : le Président teste une nouvelle posture.

L’observatrice de BFM est épatée par l’audace de la tentative : « On a appris aujourd’hui qu’il était allé dîner dans une pizzeria dimanche soir. » Sans casque intégral, sans combinaison spatiale… Ignorant le risque de glissade sur une olive ou une rondelle de chorizo… « Une pizzeria sans prétention, Emmanuel Macron n’a pas demandé à privatiser le restaurant. » Opération qui aurait contraint les tenanciers à refuser environ 180 clients puisqu’un article de ce même BFM nous apprend que l’établissement peut en accueillir 200. Eh bien non, le Macron nouvelle formule mange avec les doigts au beau milieu de la populace. « Mais où sont les serpentins et les langues de belle-mère, qu’on s’amuse ? », s’est écrié le Président, qui avait suivi une formation accélérée devant les chansons de Patrick Sébastien. « N’en faites point trop, mon bon maître », lui a glissé à l’oreille un conseiller.

La chroniqueuse de la chaîne d’info poursuit la description de cette ripaille élyséenne au fin fond de la normalité gastronomique : « Il s’est assis à une grande tablée familiale, ils étaient quinze, ils ont mangé de la pizza et de la glace. » Des pizzas sans homard, sans caviar, sans… C’est bien simple, ils ont commandé des pizzas avec rien dessus. Juste de la pâte. La salle a applaudi. Il est inouï, ce nouveau Macron. « C’est pas un peu lourd ? », a demandé un client. « Allons, manant, l’estomac d’un chevalier En Marche ! en a vu d’autres. Tavernier, resservez-moi un peu de cette glace cuite au feu de bois ! »

Le cascadeur de Brégançon ne s’est pas arrêté à cette expérience qui voit Franky Zapatta sur son flyboard relégué au rang de curiosité pour fête foraine. La seconde preuve annonciatrice d’un changement radical d’attitude pour la rentrée est aussi cet épisode incroyable conté par la dame de BFM TV : « Cet été, c’est aussi l’occasion, pour le chef de l’État, de renouer avec les Français, il a fait récemment deux bains de foule. » Deux ! Lavage et rinçage. Il a perdu la tête. Des commentateurs sportifs sont sur le coup. Il pourrait tenter un troisième bain. C’est le « Grand Bleu » de la poignée de mains. En apnée dans les abysses des aoûtiens.

La groupie de BFM TV, complètement ébouriffée par cette révolution macronienne, conclut sa fine analyse : « Deux bains de foule, aujourd’hui il s’invite dans une pizzeria, c’est ça aussi le nouveau Macron, le Macron plus humain de l’acte II du quinquennat. » Il reste encore quelques jours de vacances au couple présidentiel pour tenter la formule moules-frites et, ainsi, passer directement à l’acte III. Le suspense est à son comble.

À lire aussi

Emmanuel Macron lance la discrimination positive pour le débarquement de Provence

Parti sur son élan d’honorer la contribution bien réelle et méritoire des combattants afri…