Plusieurs inscriptions menaçantes visant la ont été découvertes à Chanteloup-les-Vignes, dans un hall d’immeuble (Yvelines), le vendredi 14 mai après-midi, par une patrouille de la brigade anticriminalité, rapporte Le Parisien.

« Vive l’état islamique »

Ces tags menaçant de les policiers sont sans équivoque : « Objectif tué (sic) un policier de Conflans » ou « On va vous coupé (sic) la tête comme la BST » ont été découverts par des agents de la BAC dans le quartier sensible de la Noé. « Vive l’état (sic) islamique », pouvait-on lire également.

D’autres écrits évoquaient l’actuel conflit israélo-palestinien mais également les récents attentats dans les Yvelines et celui de Magnanville.

Dix faits de violences urbaines contre des policiers, chaque jour, dans les Yvelines

« Ce sont des faits malheureusement assez classiques, regrette un policier. On voit des messages comme ceux-là et on entend des menaces un peu partout. » Et surtout « lors des gardes à vue », explique-t-il, ajoutant que « les juges ne laissent pas passer ».

Contacté par Le Parisien, le maire (DVD) Catherine Arenou dénonce « des faits inacceptables ». « C’est insupportable. Quand on regarde le graphisme, on s’aperçoit que ce sont sûrement des gamins de 15 ans. Ils l’ont fait dans un hall, c’est peu courageux. J’y vois un lien avec le travail très efficace de la ces derniers temps. Nous n’avions pas vu de tags depuis quelques mois et ils sont réapparus la semaine dernière, à la faveur d’arrestations dans plusieurs domaines. »

15 mai 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.