Mercredi 20 mai se tiendra le procès en appel des militants de Génération identitaire qui avaient réalisé, en 2012, une action sur le toit du chantier de la mosquée de Poitiers. Au micro de Boulevard Voltaire, l’un des avocats de la défense, Me Frédéric Pichon.

À lire aussi

Me Frédéric Pichon, sur la relaxe dans l’affaire de la mosquée de Poitiers : « Le droit a primé sur l’émotion ! »

La cour d’appel de Poitiers a relaxé les cinq militants de Génération identitaire da…