L'affiche du second tour Emmanuel Macron-Marine Le Pen est loin de séduire les 49 % de Français restants, et notamment les 7.714.949 électeurs de Jean-Luc Mélenchon. Comme en 2002, comme en 2017, des électeurs frustrés sont sortis dans la rue pour exprimer leur déception. Vingt ans plus tard, on retrouve les mêmes mécontents, Jean-Luc Mélenchon et Christiane Taubira s’étant déjà illustrés par leur présence en 2002 lors de la grande marche du 1er mai qui avait rassemblé 400.000 personnes à Paris - et 1,3 million sur toute la France - pour « faire barrage à l’extrême droite ». Et vingt ans plus tard, « l’extrême droite » remporte toujours un succès certain chez les Français, malgré le travail de sape entrepris par la gauche.

« Les plus jeunes vont me dire “mais on n’y est toujours pas arrivé”, c’est pas loin, hein ? Faites mieux ! » concluait, dimanche soir, Mélenchon, après avoir commenté les résultats de ce premier tour. La relève semble assurée, si l’on en croit les événements survenus ce dimanche soir. À Rennes et dans le quartier de la Croix-Rousse, à Lyon, où Mélenchon est arrivé en tête avec respectivement 36,31 % et 43,60 % des voix, quelques centaines de jeunes (électeurs ou pas, on l'ignore !) ont manifesté dans la rue, scandant des slogans tels que « La jeunesse emmerde le fascisme national, Le Pen dynastie fasciste », et se livrant à des dégradations diverses. À Lyon ont également eu lieu des tirs de feux d’artifice et les manifestants se sont introduits dans un bureau de vote du premier arrondissement afin de perturber le dépouillement.

https://twitter.com/BrefNewsFR/status/1513262129029083136?s=20&t=tZtwILtoX2ezNHlJ8EnvBw

À Nancy, la librairie des Deux-Cités a, elle aussi, fait les frais de cette colère et a subi d’importantes dégradations, ce dimanche soir. « D’après les images de vidéosurveillance, une vingtaine d’individus de la mouvance antifa se sont rendus devant la librairie hier soir, ils ont manifesté un petit moment et ont ensuite mis hors service la caméra », déplore le cogérant de la librairie, Alexis Forget, qui fait également état de « tags à la bombe et de collage d’autocollants ». Et d'expliquer : « On a ouvert cette librairie, centrée sur le conservatisme et l’enracinement, en octobre 2020. Depuis, on est la cible de tous les antifas, de tous les politiques qui nous font des misères. On a déposé plainte neuf fois depuis octobre 2020. Ça n’a jamais rien donné. On va recommencer cet après-midi. » Mais il reconnaît que ce dépôt de plainte est plus « symbolique » qu’autre chose.

Peu de chance, en effet, que cette nouvelle plainte porte plus de fruits que les précédentes. Car il faut bien sûr prendre conscience que le vrai, l’ultime danger, aujourd'hui, c’est l’extrême droite - seul parti à écoper, d’ailleurs, de ce qualificatif flou d'« extrême ». Si les faits semblent inculper certaines mouvances d’ultra-gauche, les « discours de haine » se trouvent de l’autre côté, et on ne peut traiter tous les problèmes à la fois. D’autant que, « cette fois, ça craint vraiment », titre Libération, ce lundi, avec l’impartialité journalistique qu’on lui connaît. On ne peut pas être au four et au moulin, et le véritable danger, c'est bien ce qui risque d'advenir dans deux semaines. Pas ce qui est survenu hier soir, ce matin, et qui se poursuivra probablement demain.

 

8144 vues

11 avril 2022 à 18:50

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

41 commentaires

  1. Ces jeunes ignorent malheureusement que le fascisme prétendu de l’extrême droite de Mme Le Pen et Eric Zemmour n’est rien à côté du totalitarisme islamique.

  2. Nous pouvons une nouvelle fois constaté la fibre « démocratique » de ces individus ,qui n’ont seulement saccage en bande organisé ,menacent ,et molestes quand ils ont affaire à plus faible qu’eux .Des chances pour la FRANCE eux aussi très certainement .Ignares ,abjects ,lâches etc

  3. Le Grand Remplacement c’est pour la prochaine élection…On y approche, on y approche, tout doucement mais surement….

  4. Il serait temps d’appeler un chat : un chat!
    Antifa= révolutionnaire anarchisant.
    Le parti « la France insoumise » est un parti d’extrême gauche, ainsi que le parti EELV.
    Les partis « Reconquette » et « rassemblement national » sont des partis de droite souverainistes et (ou) nationaux.
    En France il y a bien des groupuscules d’extrême droite qui ne représentent qu’eux même, dont certains ont été dissous.

  5. Lyon,la croix rousse, le 1er arrondissement, l un des quartiers les plus bobos de la ville, du coup ça ne m’étonne pas,les fils à papa votent gaucho tout en ayant une vie de grands bourgeois et en fréquentant quelques racailles pour faire monter l adrénaline…

  6. Les antifas ne sont qu’une toute petite partie de la délinquance de ce pays !
    Hier Macron encensait les musulmans en leur rappelant qu’en France ils ils avaient le droit de manger comme chez eux , s’habiller comme ils veulent ! La France ne nous appartient plus , à nous Chrétiens !!!

  7. Le fascisme, hors mis Franco, a toujours été de gauche, le plus connu étant le « nazional socialisme ».
    Que les médias balaient devant leur porte et n’utilisent pas des termes inappropriés dictés par leur maitres tel que « extrême droite » dont la définition ne correspondant en rien à MLP (voir wikipedia)

  8. Les fascistes , c’est eux ! Que ne dirait-on pas si la Droite ou , mieux , l’extrême Droite manifestait ainsi son rejet du résultat des urnes ?
    Je ne comprends pas ce refus de la démocratie la plus simple . Qu’est -ce que la démocratie pour ces têtes brûlées ? Je crois que c’est tout simplement l’expression de leur vulgarité . Hors de leur crédo , pas de salut ! C’est ça le fascisme ! Leur société serait un mélange de stalinisme et de communisme de type chinois … Quelle horreur :

  9. La gauche n’accepte la démocratie et quand le résultat ne leur convient pas ils cassent tout .

  10. comme toujours la gauche montre que le dénie de démocratie est de sont fait, du reste tous les pays d’extrême gauche sont des dictatures.
    et comme toujours leur réponse est dans la destruction et la dégradation.
    on n a jamais vu ce genre de manifestation venant de la soit disante extreme droite, qui n est extreme que dans la bouche de l extreme gauche.

  11. C’est le fruit de tout le désengagement politique depuis des décennies – il fallait rien dire et laisser faire, de droite comme de gauche on a laissé pourrir la situation au nom de cette idéologie gauchiste dévastatrice – le fruit est hélas arrivé à maturité et la récolte est là pour nous rappeler qu’il est déjà trop tard.

  12. Voici la France que Mélenchon nous réserve avec les islamos en prime. Il est vrai qu’il admire Maduro et Robespierre. Pendant ce temps Macron tournique dans tous les sens et sautille de gauche à droite. L’avenir est sombre.

  13. Les détenteurs d’armes acquises légalement ont jusqu’à juillet 2023 pour les inscrire sur le SIA ….

Les commentaires sont fermés.