Lola : quand France 5 tente de se faire BV, une manipulation à très gros sabots

Karim Rissouli

Comme CNews, Valeurs actuelles et d’autres, BV a droit à une citation dans l’émission diffusée le 21 mai en première partie de soirée sur France 5,« Affaire Lola, chronique d’une récupération », présentée par Karim Rissouli. Un sommet de manipulation et de mauvaise foi, signé des réseaux d'extrême gauche, qui mérite qu’on s’y penche en détail.

C’est la voix off qui engage BV : « Les reporters militants comme Jordan Florentin flirtent avec les frontières du journalisme », affirme cette voix, citant notre reporter. Cette manière de procès en légitimité exigeait de la part de l’accusation, a minima, un exposé lourd, des preuves en béton, irréfutables, démontrant que Jordan Florentin pratique son métier avec de lourdes entailles à la déontologie. On sort les pop-corns et on attend donc la suite avec impatience.

Informer, tout simplement

Un journaliste de Marianne prend le relais : « À l’origine, les personnes qui travaillent dans les médias de la réinformation (sic) ne sont absolument pas formés comme des journalistes », explique Paul Conge, auteur du livre Les Grands Remplacés (Éditions Arkhé), une charge au vitriol contre les électeurs d’Éric Zemmour. « Et quand ils vont sur le terrain, poursuit Paul Conge, ils ne se présentent pas comme tels. » Ah bon ? À ce stade d’intoxication, il faut reprendre à la base. À BV, nous ne prétendons pas « réinformer ». Nous faisons simplement tout notre possible pour informer : ce défi quotidien nous semble suffisant. Quant à la formation de notre équipe, parlons-en. Jordan Florentin est journaliste depuis octobre 2021, cette fonction est indiquée sur son bulletin de salaire à BV. Il est affilié à la Convention collective des journalistes, pas des couvreurs. C’est un jeune et brillant journaliste, déjà doté d'une belle expérience, ni plus ni moins légitime que ceux de France 5. Il a, en effet, commencé sa carrière dans l’univers politique : il fut, durant deux ans, chef de cabinet adjoint du maire LR du XVIIe Geoffroy Boulard. Il a quitté la politique de droite pour les médias de droite. C’est interdit ? Est-on sûr qu’aucun journaliste de Libération, de Mediapart, de Radio France ou de France Télévisions n’ait jamais milité à gauche ? Quant à ceux qui travaillent à plein temps à BV, Gabrielle Cluzel, Clémence de Longraye, Marc Eynaud, votre serviteur, nous sommes tous journalistes de métier depuis des années (près de trente ans, pour ce qui me concerne) et titulaires d’une carte de presse. Sur quelle base l’auteur de ce documentaire remet-il en cause notre formation et notre déontologie journalistiques ?

Sur le terrain, Jordan Florentin présente systématiquement aux passants le média pour lequel il travaille et leur tend, du reste, un gros micro rouge siglé BV, ce qu’on peut facilement constater sur les images diffusées par France 5. Parfois, des militants d’extrême gauche lui arrachent son micro, et ce n’est pas parce qu’ils le confondent avec celui de « Quotidien ».

Instrumentalisation

Pour finir la séquence, nos amis de La chronique d'une récupération cherchent une preuve irréfutable de la malignité de BV. Là, on bascule dans le sketch. On entend et on voit Jordan Florentin poser à une dame cette question : « Certains parlent de conséquences de l’immigration, font le lien entre immigration et insécurité, est-ce que vous pensez que les deux phénomènes sont corrélés ? » La dame répond que oui : « Je trouve qu’ils ont raison. » Commentaire de Paul Conge : « C’est vraiment l’extrême droite qui instrumentalise les codes du journalisme pour faire passer ses idées. »

Que faut-il comprendre ? Que la question du lien entre immigration et insécurité est taboue ? À toutes fins utiles, les journalistes de France 5 devraient nous transmettre la liste des questions interdites : ce serait plus simple ! Un petit problème avec la liberté de la presse, peut-être ?

Donc, l’extrême droite, c’est BV, si on a bien compris. BV n’est pourtant pas un parti politique, c’est un média ouvert à toutes les tendances de la droite. À BV, nous découvrons ainsi, grâce à France 5, que nos journées sont consacrées à « instrumentaliser les codes du journalisme ». Diable ! Mais cela consiste en quoi, précisément, cher confrère ? Gaffe, vous frôlez le complotisme... On essaie juste d’informer le mieux possible, de parler des thèmes que vous méprisez ou que vous manipulez, de rectifier vos erreurs et vos silences. Cela s’appelle, justement, du journalisme. Du journalisme d’opinion. Car oui, contrairement à de nombreux médias, notamment publics, qui militent à gauche sans le dire, nous sommes « le quotidien de la France droite et fière ».

Fachosphère ?

Dernier point, l’usage du terme « fachosphère » - l'injure facile, sans preuve et à côté de la plaque - assimilant notre site à d’autres médias qui n’ont rien à voir ni sur le fond, ni sur la forme, tient lui aussi d’une belle malhonnêteté. L'auteur du texte viendra chercher chez BV, en chemise et la corde au cou, une ordonnance pour douze boîtes de Padamalgam™. De quoi faire une cure. Cela nous offrira l’occasion de lui faire remarquer de vive voix qu’à BV, nous n’aurions pas osé présenter Daniel Boys comme un « ami de la famille de Lola » sans préciser qu’il fut élu socialiste de Béthune de 1989 à 2016. Entre autres entorses.

Un reportage emblématique du service public, réglé par le contribuable, et qu’on peut avoir envie de signaler à l’Arcom, à cette adresse.

Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le 28/08/2023 à 11:22.

Marc Baudriller
Marc Baudriller
Directeur adjoint de la rédaction de BV, éditorialiste

Vos commentaires

50 commentaires

  1. Une réaction de Monsieur Sacha Guitry virtuose de notre belle langue Française :
    « Si tous les gens qui pensent du mal de moi savaient ce que je pense d’eux, ils en diraient bien davantage.  »
    Cette attitude de ces chaînes aux ordres montre bien qu’ils n’ont pas ou plus grand chose à dire à l’image de l’enseignement de l’histoire, d’une certaine histoire ….

  2. Bof ! La 5 avec des colonels en chocolat qui se prennent pour des chefs d’Etat-major, un Merchet qui se prétend geopoliticien (du tonneau oserais-je dire) une Bacharan qui ne s’est pas encore remise de l’élection de Trump, la journaliste qui ne peut absolument pas cacher son orientation (de Tarley est un peu plus équilibré) des invités qui ne savaient rien de rien de la Syrie sinon qu’ils répétaient comme des perroquets que Bachar (sic!) tuait sans cesse son peuple , sans compter ce qu’ils déversent sur la Russie et Poutine. A noter que dans les deux cas, aucun de ces prétendus spécialistes n’a jamais mis les pieds en Syrie ou en Russie. Mais ça ne les empêche pas d’essayer d’analyser le cerveau de ces deux chefs d’Etats. Des embobineurs à la petite semaine…

  3. Les crânes vides de l’extrême-gauche devraient se rappeler que le fascisme et le nazisme (socialisme-national, si l’on traduit correctement) sont des avatars du socialisme, donc de gauche. Ils devraient également se rappeler comment le communisme a assassiné quelques 130 millions de personnes… Ah non, c’est vrai, j’oubliais: on a les bons et les mauvais assassins!

  4. Ils ne se gênent pas les Médias de la Macronie pour faire de la Récupération dés qu’il y a des crimes hors des faits divers pour s’en saisir sans attendre que la ou les victimes ne soient enterrées et que les familles aient données leur accord pour en parler ! Alors que quand c’est Reconquête, il crient au sacrilége !

  5. Le probléme dans tout çà c’est que les Français sont completement sourds à toutes ces alertes,il suffit d’essayer d’en parler autour de soi.Les gens vous regardent en pensant mais DE QUOI QUI CAUSE?
    Nous sommes dans un monde de lâcheté,les gens avancent les yeux fermés ils sont devenus des Zonmbis.

  6. Quand « on » n’a rien à dire de soi, ou sur soi, ou quand « on » n’a rien à proposer que sang et misère, « on » crache son venin sur ses ennemis.
    C’est la tactique propre aux gauchistes de tout poil.
    « Mentez, mentez, calmoniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose » (Voltaire).
    Leur problème est que leurs vieilles lunes ne font plus rêver personne ou presque.

  7. Je pense qu il faudrait tous aller sur le site de l’arcom et créer une alerte pour cette émission , cela prend 2 minutes .

  8. Avant d’être envahie par les migrants maghrebins et africains, la France l’avait déjà été par des imbéciles, des menteurs, des charlatans, et par … une certaine gauche (toute la gauche n’est pas à incriminer, une gauche modérée intelligente a ouvert bien des voies au progrès, et c’est un homme de droite qui le reconnait). Cette gauche toxique, nocive, cancérigène, depuis des décennies trouve en la presse nationale (y compris radio et télévision) dans sa quasi totalité, son support d’expression. Ils « ont raison », les autres « ont tort ». Ils sont La France (celle qu’ils sont en train de liquider), nous ne sommes qu’une « extrême droite » (à définir par qui le pourra), une « idéologie » à éradiquer. Que la pauvre petite gamine ait été assassinée, et peut-être autre chose, par une maghrébine fêlée sous OQTF (vous savez, cette obligation que notre Grand Pays est incapable de faire appliquer, cela ne semble pas gêner cette gauche « à vomir » puisqu’elle a trouvé en une prétendue « extrême droite » le bouc-émissaire idéal (et surtout réutilisable à l’envi).

  9. Plus vous vous justifiez, plus vous légitimez le pouvoir de la gauche ! Ils se conduisent ainsi car ils ont le monopole de la parole officielle et s’ils l’ont c’est parce qu’ils sont les meilleurs collaborateurs de l’oligarchie mondialiste comme faux faux défenseurs des opprimés…Les exemples ont légions le dernier en date le « pas une voix pour madame Le Pen » de Mélenchon soucieux de sauver le business….Car c’est un business, sans argent publoic pour salarier tous les tlocards militants afin de trouver des activistes de terrai que resterait-il de la gauche….Dénoncez plutôt ça ! Obertone dans la France Big Bother sur 2 pages se fait Plenel e façon magistrale….Pour avoir mis en PJ les photos de ces 2 pages sur Twitter j’ai été bannie….

  10. France 5 est la chaine par excellence du rejet des pensées qui ne coïncident pas avec les leurs, et ce monsieur Rissouli en est la parfaite illustration avec son collègue Baddou (plus pondérés lorsqu’ils présentaient sur Canal +, comme quoi les dérives du service public transforment les cerveaux) , ils ont des heures d’antenne où ils reçoivent des invités triés sur le volet (roulant et pas persienne trop d’ombre!! ) ; de même Mme Roux que j’ai suivi durant pas mal de temps pour laquelle j’avais forte estime au vu de ses connaissances journalistiques mais elle aussi a dévié vers des idéologies bien affichées; et puis en dernier ressort l’émission de Mme Lemoine « C à vous » (mais pas pour tous) car selon les invités les sourires de façade sont plutôt décrépis. Pour en revenir à cette émission comme je le soulignai hier c’est de la tartufferie dans toute sa splendeur (Molière en resterait béat).

  11. Les chaînes publiques , que j ‘ ai cessé de regarder depuis longtemps , rivalisent de propagande gauchiste , mais France 5 dépasse en effet les limites dans la mauvaise foi et les accusations mensongères , comme à leur habitude et sans correction ; mais le lavage de cerveau fonctionne t il encore ? Trop ,c ‘est trop , surtout s ‘ appuyant sur une affaire aussi sordide ;
    Total soutien à BV pour son sérieux , sa qualité et l ‘ intérêt des articles présentés .

  12. BV ne changez surtout pas sous les coups de boutoirs de personnes mal intentionnées, de pseudos journalistes dont la déontologie ne les étouffent pas.
    Vos lecteurs peuvent enfin avoir un regard vrai sur la politique, la société, l’actualité non frelatée par une idéologie mortifère.
    Merci à vous tous, continuez.

  13. dans l’ex RDA il y avait la police politique qui s’appelait la Stasi, on commence à en voir le bout du nez en France, les manipulations du service public médiatique, et le ministre de l’intérieur qui veut une loi rémunérant les personnes donnant des renseignements sur leurs voisins, allez encore un petit effort et on verra le fond du puit où dégringole la France.

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois