Récemment, le procureur de la République de Grenoble a tapé du poing sur la table en déclarant qu’il n’avait “jamais vu une ville aussi pourrie et gangrenée par le trafic de drogue”. Derrière ce constat, la question de la légalisation du est relancée. Une mesure défendue par le maire de Grenoble lui-même. Boulevard Voltaire a demandé au professeur Costentin ce qu’il faut penser de ce débat.

11 août 2017

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.