Récemment, le procureur de la République de Grenoble a tapé du poing sur la table en déclarant qu’il n’avait “jamais vu une ville aussi pourrie et gangrenée par le trafic de drogue”. Derrière ce constat, la question de la légalisation du cannabis est relancée. Une mesure défendue par le maire EELV de Grenoble lui-même. Boulevard Voltaire a demandé au professeur Costentin ce qu’il faut penser de ce débat.

À lire aussi

L’amende forfaitaire pour la consommation de cannabis est-elle suffisante ?

La responsabilité des addictologues est aggravée par leur herméticité aux informations sci…