[EDITO] L’effrayant programme du Nouveau Front populaire

mélenchon burkina faso

Le programme du Nouveau Front populaire (NFP) semble avoir été rédigé non pas sur un coin de table mais à l'ombre d'une barricade entre deux manifs de Black Blocs ou anti-flics. Programme qui, rappelons-le, a reçu le contreseing de François Hollande, ancien Président « social-démocrate » de la République française ! Un programme effroyable et effrayant. On ne parlera pas, ici, de son coût financier qui, si l’on en croit les « experts », s’évalue en centaines de milliards. Si, tout de même, juste un mot sur la très généreuse proposition concernant la gratuité des cantines scolaires ? Qui paiera ? Pour le primaire, les communes ? Elles n’en peuvent déjà mais et peinent à boucler leurs budgets. Ce programme ne le dit pas, mais on peut l’imaginer. Mais ce programme est surtout effroyable et effrayant, car il vise tout simplement à accélérer, précipiter notre pays dans le chaos.

En perspective : une bombe migratoire

Tout d’abord, précipitation dans le chaos migratoire. Ainsi, sous le très humaniste sous-titre « Garantir un accueil digne », le NFP annonce qu’il abrogera les lois Asile et Immigration de Macron. La dernière, retoquée et dévitalisée par le Conseil constitutionnel, passerait donc à la trappe. Mais ce n’est pas suffisant. Résolument pro-actif, le NFP veut créer une « agence de sauvetage en mer et sur terre », et ce, « dans l’attente de sa création au niveau européen et en appui de l’agence de l’Union européenne pour l’asile ». Mais ce n’est pas tout. Il est, aussi, question de créer un « statut de déplacé climatique », ce qui consisterait, on l’imagine, à ouvrir une nouvelle filière d’immigration en France. Concernant Mayotte, le NFP ouvre à bloc les vannes, d’une part en améliorant « les conditions d’accueil des exilés [on notera l’emploi de ce terme], d’autre part en supprimant « les conditions empêchant le déplacement entre Mayotte et le reste du territoire » [traduire : la métropole]. Cela va sans dire, on garantira l’accès à l’aide médicale d’État ainsi que « le droit du sol intégral pour les enfants nés en France » et, bien évidemment, on facilitera l’obtention de la nationalité française. Ce n’est plus une pompe aspirante mais une bombe migratoire en perspective pour la France, alors même que la plupart des États de l’Union européenne agissent ou, tout de moins, essayent ou font semblant de réduire l’immigration illégale.

Victoire des islamo-gauchistes

Par ailleurs, ce programme est une véritable victoire pour les islamo-gauchistes. Les (très) modestes tentatives de la Macronie pour lutter contre le séparatisme – en clair, le communautarisme – seraient réduites à néant si, à Dieu ne plaise, le NFP accédait au pouvoir. Ainsi, sous le vocable « Défendre les libertés publiques », auquel, de prime abord, tout un chacun pourrait se reconnaître, il est question d’« abroger le contrat d’engagement républicain liberticide pour les associations ». Rappelons tout de même de quoi il s’agit. Les associations qui perçoivent des subventions, c’est-à-dire de l’argent public - en clair, celui de nos impôts -, doivent souscrire à ce pacte républicain qui ne ressemble pas vraiment à un viol des consciences : respect des lois de la République, liberté de conscience, liberté des membres de l’association, égalité et non-discrimination, fraternité et prévention de la violence, respect de la dignité de la personne humaine, respect des symboles de la République (drapeau, hymne, devise). Apparemment, c’est trop exiger contre l'obtention d'argent public. On se demande pour qui…

Rien sur la défense

Concernant la politique étrangère de la France, soulignons qu’il n’y a pas une ligne, pas un mot, pas une virgule sur la politique de défense de la France. Rien. En revanche, il est question « d’adopter une diplomatie féministe en augmentant les financements internationaux pour les droits des femmes ». Cela est sans doute juste et bon, mais ne contribuera pas nécessairement à ce que la France redevienne une nation écoutée et respectée dans le concert des nations. Mais il fallait bien quelque part, dans ce programme, la petite touche féministe indispensable.

Transformer la France en vaste logement social

La question vitale du logement est abordée sous un angle résolument collectiviste. D’abord, ils abrogeront la loi Kasbarian qui, selon eux, « criminalise les locataires ». Visiblement, les rédacteurs ont oublié de préciser qu’il s’agit des locataires qui ne payent pas leur loyer et occultent la question des squatters. « Interdiction des expulsions locatives pour impayés sans proposition de relogement » : il fait comment, le petit propriétaire qui compte sur son loyer pour boucler ses fins de mois ? Et bien entendu, « aucune remise en cause de la loi SRU et aggravation des sanctions contre les communes hors la loi ». Donc, les communes qui ne construisent pas assez de logements sociaux, bien souvent parce que tout simplement c'est impossible, seront encore plus lourdement sanctionnées. Au fond, le rêve des signataires de ce programme : que la France devienne un vaste logement social ! Enfin, les défenseurs de la cause animale se réjouiront d’apprendre que le NFP veut « rompre avec la maltraitance animale ». On est tous d’accord, a priori. Et, donc, il est prévu de « sortir des fermes-usines, améliorer le bien-être animal et interdire l’élevage en cages d’ici à la fin de mandature ». Très bien. Et sur l’abattage rituel ? Rien. Pardon : nada.

En lisant ces quelques lignes, si on n’a toujours pas compris qui est le mâle dominant de cet attelage improbable baptisé Nouveau Front populaire, la révélation viendra en découvrant qu’il est question, « dans les mois suivants » leur arrivée au pouvoir, d’aller « vers une VIe République », mantra de Mélenchon et de ses affidés depuis des années, si ce n'est des décennies. On se demande d’ailleurs comment ils pourront modifier la Constitution avec un Macron à l’Élysée. Un coup d’État, peut-être ? Ah, pardon, chez ces gens-là, on dit « révolution ».

Georges Michel
Georges Michel
Editorialiste à BV, colonel (ER)

Vos commentaires

72 commentaires

  1. « sortir des fermes-usines, améliorer le bien-être animal et interdire l’élevage en cages d’ici à la fin de mandature », donc nous n’auront plus d’éleveur et nous mangerons des produit d’importation produit dans les pires conditions. La France deviendra un grand parc d’attraction, ou tout le monde il beau, tout le monde il est gentil, mais ou il ne faudra pas se posé de question sur l’origines produits alimentaire, manufacturé, dans quelles conditions ( humaine, animal ). tout ça c’est accessoire ce qui compte c’est l’apparence.

  2. Si ce « Front Populaire » passe c’est le chaos assuré dans l’année . Comme disait le général de Gaulle : « Les gens de gauche ont rarement de grand projet . Ils font de la démagogie . Et se servent des mouvements d’opinion . La gauche tire le haut de la société vers le bas par idéal d’égalitarisme . Les gens de gauche sont d’éternel utopistes , des déphasés , des apatrides mentaux . Je n’aime pas les gens de gauche , car ils ne sont pas de gauche ….Parce qu’ils sont incapable .Ils sont dangereux .

  3. Comme Melanchon originaire d’Algérie ne souhaite pas ou ne peut pas retourner en Algérie, il entreprend de ramener toute l’Algérie et l´Afrique ici pour rester dans l’ambiance.

  4. Plus ça va plus ils me font peur ! Je devient nouveaufrontpopulairophobe ! C’est grave docteur ?

  5. Tous les fous ne sont pas encore enfermés dans des asiles ! Pour mémoire Staline a fait 100.000.000 demorts, combien en ferait Mélanchon s’il arrivait au pouvoir ?

  6. Si la gauche passe je quitte la France et je vais dépenser ailleurs , j ai vendu mon appartement, je me détache de ce pays, j ai bossé comme beaucoup d autres , si c est pour revenir aux années sombres ….pas la peine.

    • Nous avons tous cette tentation. Nous avons consacré notre vie à protéger notre patrimoine, ou à le créer en pensant à nos enfants et petits enfants. Nous avons eu la volonté de protéger notre esprit de famille, et avons un lieu que l’on aime, et où l’on aime à se retrouver, lieu qui, avec la retraite est devenu notre habitation principale. Pour d’autres raisons (sentier du littoral) qui déjà font de nous des victimes de l’état et de son administration, nous allons être acculés à fuir tout ce que l’on a aimé.

  7. cet homme n’est hélas pas fou, il est démoniaque. Il veut précipiter notre pays dans le chaos et détruire notre culture. Dans une période où nos valeurs volent en éclats dans une permissivité coupable de trop de nos concitoyens disposant d’une parcelle de pouvoir, il est temps de se ressaisir et de se dresser collectivement pour sauver notre liberté.

  8. Merci beaucoup pour cet exposé des faits : un programme COMPLET DE DEMOLITION DE LA FRANCE. Et…félicitations d’ y avoir semé des bribes d’humour ( « la forme élégante du désespoir ») !!

  9. Posons nous la question de savoir et comprendre comment en sommes nous arrivés là ?
    Macron a été largement soutenu par une partie de la population, qui aujourd’hui ne veulent plus de leur jouet , trop tard il n’a fait que ce pourquoi il a été élu…

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois