Un policier a été tué par un conducteur qui tentait de prendre la fuite, jeudi 6 août, au matin, au Mans (Sarthe). Le suspect a été interpellé.

Le policier traîné sur plusieurs mètres

Un mois après la mort de Mélanie Lemée, une gendarme du Lot-et-Garonne fauchée par un chauffard, c’est un policier manceau qui a été mortellement percuté, jeudi 6 août, peu avant 4 heures du matin, dans la Sarthe.

Selon les premiers éléments de l’enquête, le fonctionnaire de police intervenait, à la demande des pompiers, avec deux de ses collègues auprès d’un conducteur ivre. Lorsqu’il tenta de retirer la clé sur le contact, l’individu endormi a enclenché la marche avant et a accéléré, précipitant le policier contre un mur, indique France Info.

Un récidiviste interpellé

Le brigadier est décédé sur les lieux du drame. Il était âgé de 43 ans et était père de trois filles. Le ministre de l’Intérieur, , était attendu dans la matinée au Mans et a fait part de « ses pensées sincères aux forces de police qui viennent de perdre l’un des leurs ».

Le suspect, âgé de 26 ans a été appréhendé et placé en garde à vue pour « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner sur personne dépositaire de l’autorité publique », a annoncé le procureur de la République du Mans. Il s’agit d’un multirécidiviste, l’homme ayant déjà fait l’objet de deux condamnations, l’une pour conduite en état d’ivresse et refus d’obtempérer en 2015, et la seconde en 2018 pour outrage et rébellion, a précisé le parquet.

À lire aussi

Lyon : un jeune poignardé à mort dans le métro par deux clandestins

Les suspects responsables de cet acte barbare, deux jeunes d'une vingtaine d'années, des c…