[Le croc d’Ixène] La Nouvelle-Calédonie s’embrase

bv43_nvelle_caledonie_muet
Ixene
Ixene
Dessinateur de presse

Vos commentaires

22 commentaires

  1. Ce qui prouve que « chooser », en politique comme en économie, ne signifie rien d’autre pour des escrocs que saisir une opportunité pour remplir les caisses, sans la moindre intention de respecter ses engagements. Ainsi, les Kanaks ont obtenu un privilège électoral ahurissant et une large autonomie, sans compter TROIS (pas un, trois) référendums sur l’indépendance (refusée par la majorité D’ENTRE EUX, puisqu’ils étaient les seuls à voter), en contrepartie d’une paix civile qu’ils ne respectent pas. Tout comme les entreprises étrangères qui viennent s’installer en France moyennant de substantielles contreparties, et qui proposent pour cela des projets qui ne verront pas le jour. Il faut vraiment s’appeler Macron pour accepter de se laisser rouler dans la farine à ce point.

  2. Je vais me faire huer mais je le dis : qu’est ce qu’on est allé faire là-bas? Essais nucléaires? Nickel? Point géopolitique stratégique et militaire? La NC nous coûte les yeux de la tête et finira par retrouver son indépendance, alors donnons la lui tout de suite et laissons la se débrouiller seule ou avec d’autres…Mais plus aucune aide! Il y a assez de travail à faire en France (métropolitaine).

    • Lächer. l’affaire? Comprenez-vous les notions de zone d’influence et de zones de pêche? Pourquoi croyez-vous qu’un Xi Jin Pin vienne en France? Pour influer sur les achats de babioles chinetoques sur Temu?
      Non, quand l’Ukraine aura logiquement cessé de monopoliser l’intérêt, on en reviendra aux incontournables. Au conflit à. bas bruit qui oppose l’occident à la chine. Et là, la NC représente un avant-poste de l’occident, une perle que Xi aimerait voir rattachée à sa propre zone d’influence. Lâcher l’affaire serait lui faciliter la vie, et lui permettre de voir plus loin, ce serait nous tirer une balle dans le pied: après la NC, la Nouvelle Zélande (je sais, pas à. nous, cela ne l’empêche pas d’attirer Xi!) et l’Océanie. Mais après tout, pourquoi se préoccuper de nos possessions autour du globe, autant se refermer sur la métropole et apprendre l’arabe, c’est dans la même vision que le lâcher l’affaire calédonienne!

  3. Pourtant les éoliennes que l’on peut douter de leur rentabilité largement décrié et sans parler de l’écologie se multiplient sur le territoire de ce qu’était ce magnifique paysage Français et tout cela grâce à un lobby de constructeurs. Piège aux oiseaux, piège aux touristes, piège aux pêcheurs car si les ondes acoustiques marine des bateaux qui se diffusent très loin en mer pour perturber les poissons les éoliennes n’y sont pas exclues en permanence, non plus.

  4. Ouais, bah en ce moment c’est plutôt « burn France » … Il ne sont peut-être pas très forts en anglais les Kanaks.

  5. Bon, la bonne nouvelle (il ne faut pas tout voir en noir), c’est qu’on vient d’identifier la cause de la hausse du CO2 dans l’atmosphère. Le réchauffement climatique , c’est la Nouvelle Calédonie … rien d’étonnant, avec tout ce qui brûle là-bas. On attend la condamnation d’EELV avec impatience.

  6. Il aura absolument tout détruit en très peu de temps ! … Que font les « élus du peuple » pour le neutraliser de toute urgence ? ! …

    • La soupe est bonne, il conviendra de patienter encore trois ans…pour un hypothétique changement.

    • Je pense plutot qu’il n’est pas étranger à cette manipulation, il n’y avait aucune urgence à vouloir passer en force un mois avant les européennes, et marinne est tombée dans le piège, sauf si elle réussit à sortir les bons arguments et à dénoncer ce nouveau « cafouillage »

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois