Un millier de manifestants se sont rassemblées, dimanche 22 mars, autour du lac d’Annecy à l’appel du collectif Gardons le sourire, dans une ambiance festive et en musique. Le but de la était de « célébrer les libertés individuelles et collectives » et demander un assouplissement des restrictions. « Plus de », « Plus de contraintes », fin de « la dictature sanitaire qui dure depuis un an », pouvait-on lire sur les banderoles.

Un manifestant témoigne sur France Bleu Auvergne-Rhône-Alpes : il réclame le droit d’« être dans la joie et dans l’amour de l’autre » sans « avoir du virus », indispensable, selon lui, pour « pouvoir contrer ce qui nous arrive ».

Un rassemblement qui a suscité quelque inquiétude car le taux d’incidence dans le département de la Haute-Savoie a augmenté de plus de 60 %, ces deux dernières semaines, montant ainsi à 289 cas pour 100.000 habitants. Les du département accueillent 229 personnes, dont 31 en réanimation.

22 mars 2021

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 10 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

À lire aussi

Mieux vaut en rire (ou pas) : dealers, frustration, déconfinement…

Chaque semaine, Boulevard Voltaire sélectionne dans l’actualité des infos insolites et ext…