Editoriaux - Musique - 19 mai 2019

La France gagne le concours de l’Eurovision, mais c’est pas d’hier…

La France n’a donc pas gagné le concours de l’Eurovision. C’est bien triste. Nous avions pourtant mis tant d’espoirs. On y avait cru, d’autant que, cette année, on avait mis le paquet. À une semaine des élections européennes, c’eût été, avouons-le, un beau signe positif et inclusif dans ce ciel assombri par tant de vilains nuages. Ce sera pour la prochaine fois. La France a tant de talents.

Pour nous remettre de ce douloureux échec, un peu de nostalgie en réécoutant Marie Myriam, qui emporta le concours avec la chanson « L’oiseau et l’enfant ». La dernière fois que la France gagna. C’était à Londres, le 7 mai 1977. 1977 : année de naissance d’Emmanuel Macron…

Et, puisque nous y sommes, sombrons un peu plus dans cette satanée nostalgie. Pour se consoler, certains descendent la bouteille de whisky jusqu’au bout de la nuit. Nous, nous remonterons le temps. 1969, Frida Boccara emporta l’Eurovision, le 29 mars à Madrid, avec « Un jour, un enfant ». 1962, c’était la douce et blonde Isabelle Aubret qui faisait triompher la France, le 18 mars à Luxembourg, avec « Un premier amour ». 1960, Jacqueline Boyer chantait l’histoire de « Tom Pillibi » qui avait deux châteaux, l’un en Écosse, l’autre au Monténégro, et emportait le concours le 29 mars à Londres. 1958, André Claveau triomphait dans la troisième édition du concours de l’Eurovision, le 12 mars à Hilversum, aux Pays-Bas, avec « Dors, mon amour ». La seule fois qu’un Français gagna l’Eurovision. C’était au XXe siècle…

À lire aussi

Il y a 40 ans : ne m’appelez plus jamais France…

Imprimer ou envoyer par courriel cet articleLe 18 août 1979, il y a tout juste quarante an…