Ingérences étrangères : pas les États-Unis mais le Vatican !

GARDES SUISSES

L’Assemblée nationale a donc adopté, mercredi, la proposition de loi portée par le groupe Renaissance pour lutter contre les ingérences étrangères dans notre pays. RN, LR, socialistes, écologistes et le groupe LIOT ont voté pour, les Insoumis ont voté contre et les communistes se sont abstenus. Proposition de loi fort louable sur les objectifs, d’où cette large majorité.

Et les ingérences des États-Unis ?

Néanmoins, si on lit le rapport signé de Sacha Houlié, le député macroniste président de la commission des lois et porteur de cette proposition de loi, on ne peut pas ne pas être étonné de la présentation binaire, voire réductrice, qui y est faite quant aux menaces d’ingérences pesant sur notre pays. « La menace liée aux ingérences étrangères a pris, ces dernières années, une dimension nouvelle. L’évolution du contexte géopolitique, caractérisé par l’essor et l’affirmation de puissances autoritaires menant des stratégies de rivalité voire de confrontation avec les démocraties occidentales, leur est particulièrement propice. » En creux, doit-on comprendre que les ingérences ne sont le fait que des puissances dites autoritaires ? Pourtant, souvenons-nous de la déclaration sous serment de François Fillon, le 2 mai 2023, alors qu’il était auditionné par la commission d’enquête sur, justement, ces ingérences étrangères : « Des ingérences étrangères, oui, j'en ai rencontré, la plupart du temps, elles venaient d'un pays ami et allié qui s'appelait les États-Unis. [...] J'ai été écouté avec le Président Sarkozy pendant cinq ans par la NSA, l'Agence de sécurité nationale américaine. » Mais on l’a compris depuis longtemps, la Macronie voit le monde comme un beau film de Walt Disney, avec les gentils d’un côté et les méchants de l’autre. Chacun sait qui sont les gentils et les méchants.

Et les ingérences du Vatican, vous y avez pensé ?

Pas étonnant, alors, que les débats sur cette proposition de loi aient été animés, notamment du côté de La France insoumise. Ainsi, lorsqu’est venue sur le tapis l’obligation faite par cette loi aux représentants étrangers de s’inscrire sur un registre national public, à l’instar de ce qui se fait aux États-Unis et au Royaume-Uni, registre qui sera géré par la Haute Autorité de la transparence de la vie publique (HATVP), le député insoumis de Seine-Saint-Denis, Bastien Lachaud, a posé la question des associations cultuelles, apparemment exclues du dispositif. « Quid des association cultuelles ? » Bonne question, monsieur le député ! On se dit, là, qu’il va évoquer, par exemple ou par hasard, la question du financement des associations cultuelles musulmanes à partir de fonds provenant de pays musulmans. « Nous avons, en France, des associations cultuelles qui dépendent organiquement d’une puissance étrangère », explique-t-il, en effet. Un insoumis, dont le parti est accusé bien souvent d’islamo-gauchisme, mettrait-il les pieds dans le plat ? Du tout. Bastien Lachaud pense à l’Église catholique, bien sûr. « Je pense à la religion catholique qui dépend du pape qui est le souverain d’une puissance étrangère, le Vatican. » Tollé dans l'Assemblée !

Pas de quoi mettre sous écoute nos évêques !

On voudrait être indulgent avec ce député, on comprendrait qu’il souhaitait faire une démonstration par l’absurde des incohérences et zones de flou de cette proposition de loi. Mettons. Mais dans ce cas, il aurait fallu qu’il soit exact dans ses propos et ne pas dire n’importe quoi. En effet, les associations diocésaines, présidées par les évêques, n’ont rien d’opaque. Elles sont reconnues par la loi et ont fait l’objet d’un accord entre la République française et le Saint-Siège, vieux maintenant d’un siècle. Par ailleurs, leur statut a été reconnu, par le Conseil d'État, conforme à la loi de 1905 sur la séparation des Églises et de l'État. Enfin, si par « organiquement », ce député pense que l’Église de France touche des subsides du Vatican, il risque d’être déçu. Ainsi, le site Vatican News nous apprend qu’en 2021, le Saint-Siège a versé plus de 35 millions d’euros aux diocèses, communautés religieuses disposant de peu de moyens, pauvres, migrants… « L'Afrique a été le principal bénéficiaire (41,8 %), suivie par l'Amérique (23,5 %), l'Asie (8,2 %) et l'Europe (1 %). » Au final, ça doit pas faire grand-chose pour la France... Pas de quoi mettre sous écoute nos évêques !

Faudra peut-être aussi qu'on explique à ce député que si les cloches filent à Rome, ce jeudi soir, ce n'est pas pour être fondues en canons. Aux dernières nouvelles, le pape n'a pas prévu d'envahir la France avec ses divisions de hallebardiers.

Georges Michel
Georges Michel
Editorialiste à BV, colonel (ER)

Vos commentaires

27 commentaires

  1. A entendre ces représentants du ban et de l’arrière ban de la gauche, de l’extrême gauche, de l’ultra gauche, de l’islamo gauchisme, et au delà on se demande lequel d’entre eux battra l’autre en matière de c…..e, ils sont tous d’un niveau de champion olympique en la matière. Il est vrai qu’à ce rythme là ils ne sont pas prés de revenir aux affaires et heureusement.
    Mais quel régal cette rubrique.

  2. Il serait temps que nos élus, ministres et surtout le chef de l’État se rendent compte que nous n’avons pas d’amis mais des relations et que le seul élément qui prévale est l’intérêt de chacun. L’oublier, c’est se fourvoyer et parfois s’humilier inutilement. Il n’est que voir comme notre pays est aujourd’hui détesté dans certains continents. Une rare inefficacité.

  3. Vouloir lutter contre les influences étrangères en France et s’investir ostensiblement dans le conflit russo-ukrainien qui ne nous concerne pas, paradoxe de plus dans la politique macronienne…Il est vrai que les visées de notre président sont d’une subtilité qui nous dépasse… Sûrement.

  4. Je viens de découvrir que « Ruffin » est contagieux dans la bêtise. Va-t-on être confinés comme pour le Covid pour nous mettre à l’abri des postillon de la gauche ?

  5. Visiblement le convoi de cloches pour Rome a oublié quelques exemplaires en route ! Monsieur Bastien Lachaud tient il des propos aussi respectueux à l’égard de l’Islam ?

  6. J’aimerais connaître les liens de ce député (insoumis, bien sûr) avec la Franc-Maçonnerie. Simple curiosité, bien évidemment.

  7. Encore un député qui n’a pas inventé l’eau chaude. Le jour du départ des cloches pour Rome, qu’il profite du voyage, il pourra poser la question directement au Pape.

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois