Accueil Editoriaux Hommage d’Emmanuel Macron à Jean Daniel aux Invalides : au nom de quoi ?
Editoriaux - Médias - Polémiques - 29 février 2020

Hommage d’Emmanuel Macron à Jean Daniel aux Invalides : au nom de quoi ?

Le président de la République a tenu à rendre un hommage national à .

C’était aux Invalides. Le catafalque drapé de bleu, blanc et rouge fut porté par la Garde républicaine. Les honneurs militaires ont été rendus. La musique militaire a sonné. Les armes ont été présentées devant le drapeau. Comme pour nos soldats morts pour la France, comme pour le commandant Arnaud Beltrame. Comme pour tous nos héros.

Il est vrai, aussi, comme pour Simone Veil, mais elle avait au moins été ministre ! Et comme pour Jean d’Ormesson, mais il avait quand même été membre de l’Académie française… Déjà…

Petit à petit, notre Président jupitérien « vulgarise » l’hommage de la nation incarnée par son armée en un lieu hautement symbolique. Il le démocratise…

Jean Daniel était un grand journaliste. Certes. Mais aussi un journaliste très engagé, marxiste. Un homme de gauche, sans doute résistant, mais tous les résistants n’ont pas eu droit aux honneurs militaires.

Alors, pourquoi ? Le discours prononcé ne l’explique pas. Nous avons entendu des paroles qui auraient pu et dû être prononcées dans un autre cadre.

Alors ?

J’y vois trois raisons très « macroniennes ».

La volonté de saluer la gauche avec laquelle le Président est fâché et dont il craint de plus en plus les représailles. Or, la gauche n’est pas la nation !

Celle, ensuite, de saluer la presse dont il a besoin. Cette presse que, petit à petit, on consacre comme un pouvoir. Cette presse à laquelle il ne faut pas toucher et à laquelle il faut cirer les chaussures ; elle qui fait la pluie et le beau temps. Alors, par les temps qui courent, un bel hommage à une icône, par ailleurs de gauche, cela ne peut faire que du bien… Mais la presse n’est pas non plus la nation, pas plus qu’elle n’est la sacro-sainte République !

Enfin, la désacralisation de la nation. C’est le « en même temps », clef de voûte de tous les abaissements et du tripatouillage idéologique et politicien de notre Président. La nation dont il vante les vertus mais qu’il fait descendre de son piédestal. Car il faut « en même temps » la ramener au piteux niveau de son incarnation par Jupiter qui, décidément, n’est pas taillé pour le costume !

Pour ma part, en voyant cela, j’ai eu envie de pleurer. J’ai été envahi par un grand dégoût. Plus rien n’a de sens.

Que Jean Daniel, avec tout le respect que l’on peut avoir pour sa mémoire et sa personne, reçoive les honneurs militaires aux Invalides est le signe de la déconfiture de notre État. C’est un pied de nez de plus à ceux que l’on sacrifie et auxquels on rend un hommage qui perd ainsi toute sa signification.

Pauvre France !

Le blog de Bernard Hawadier

À lire aussi

En catimini, DataJust vient de voir le jour : le robot s’invite chez le juge !

Sans faire de bruit, alors que les esprits sont ailleurs, l’État nous engage dans un progr…