Va-t-on vers une escalade dans le conflit russo-ukrainien ?

Ce dimanche 27 février, en début d'après-midi, a annoncé qu'il mettait en alerte les forces de dissuasion russes qui comportent la composante nucléaire. « J’ordonne au ministre de la et au chef d’état-major de mettre les forces de dissuasion de l’ russe en régime spécial d’alerte au combat », a déclaré Poutine, au cours d'une réunion avec les chefs militaires, réunion qui était télévisée.

Cette annonce fait suite aux annonces de sanctions financières et aux déclarations des principaux pays de l'OTAN que Poutine estime « agressives » à l'égard de la Russie.

Les États-Unis ont immédiatement dénoncé une escalade « inacceptable ». Le porte-parole de la Maison-Blanche a accusé le président russe de « fabriquer des menaces qui n'existent pas ».

Dans le même temps, l' annonçait des pourparlers avec Moscou à la frontière ukraino-biélorusse, selon France24. La situation reste donc très confuse, à l'heure où ces lignes sont écrites.

3217 vues

27 février 2022

Les commentaires sont fermés sur cette publication.