Des fois, comme ça, Grégory Doucet, maire écolo de Lyon, ne prendrait-il pas un peu les gens pour des imbéciles ? On pose ça là et on vous explique le pourquoi de cette question. Mercredi dernier, le très lointain et pâlichon successeur d’Édouard Herriot, bouffeur de curé comme on savait encore en faire en France au siècle dernier, participait à l’inauguration d’une mosquée dans le VIIe arrondissement de la capitale des Gaules en présence du préfet. En 2020, tout fraîchement élu, il avait posé la première pierre. Il était donc dans la logique qu’il coupât le ruban, les travaux achevés. Bronca à droite, à l’extrême droite et même un peu (mais pas trop quand même…) du côté de Renaissance. Le député européen Gilbert Collard, pas lyonnais pour un sou mais à l’esprit toujours affûté, résume ainsi la situation : « Le maire de Lyon, Grégory Doucet, accepte d'inaugurer une mosquée cette semaine, alors qu'il refuse de participer au Vœu des Échevins depuis son élection au nom de la pseudo-laïcité : quel racoleur de mosquée électorale ! »

Vœu des Échevins : tradition lyonnaise

Le Vœu des Échevins : de quoi s’agit-il ? En 1643, alors que Lyon était frappée par la peste, le prévôt des marchands (ancêtre du maire) et quatre échevins (ancêtres des conseillers municipaux) font le vœu de rendre hommage chaque année, le 8 septembre, à la Sainte Vierge si l’épidémie épargnait la ville. La promesse fut tenue jusqu'à la Révolution. En 1848, le cardinal-archevêque de Bonald décida de rétablir l’ancienne consécration de la ville à la Vierge. Les pouvoirs publics absents furent remplacés par des délégués des paroisses lyonnaises. Durant la Grande Guerre, dans un esprit d’Union sacrée et histoire de passer l’éponge après la période très anticléricale au tournant du XXe siècle, le conseil municipal fut invité à cette cérémonie religieuse et des places furent réservées aux représentants de la municipalité dans le chœur de la basilique de Fourvière où se déroule la cérémonie. Sous Vichy, la présence de la municipalité devint quasiment officielle. Après la Libération, il n’était pas question de poursuivre la coutume dans le sillage maréchaliste, notamment avec le maire radical Édouard Herriot. Néanmoins, ce dernier, qui tenait à entretenir des relations courtoises avec l’Église lyonnaise, dépêcha des membres de sa municipalité qui remirent le traditionnel louis d’or, la remise du cierge étant dévolue aux représentants des paroisses. La coutume devint ensuite quasiment tradition jusqu’à Louis Pradel (1906-1976), maire de 1957 à 1976, qui remit lui-même le louis, tout comme ses successeurs, jusqu’à Grégory Doucet, laïque de stricte observance qui veut peut-être donner des leçons en la matière au monumental Édouard Herriot, maire de Lyon durant 47 ans (on n'en souhaite pas autant aux Lyonnais avec Doucet, mais c'est à eux de voir…).

Doucet : la laïcité quand ça l'arrange

Car voilà, si Grégory Doucet consent avec grâce à inaugurer une mosquée, pas question pour lui d’entrer dans la basilique Fourvière. Le plus fort, c’est lorsqu’il invoque dans un cas comme dans l’autre la Constitution et la sacro-sainte laïcité. Inauguration de la mosquée ? « Article 1 : "La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes". Il m'importe que des fidèles, quelle que soit leur foi, puissent la pratiquer dans des conditions dignes. J'assiste ici à une inauguration de lieu de culte avec l'État. » Pratique, la présence de l'État… Refus de participer au Vœu des Échevins ? « Article 2 : "La République ne reconnaît […] aucun culte." Mon rôle d'élu de la République n'est pas de prendre part à une cérémonie religieuse quelle que soit sa nature. » On repose la question posée en début d’article : Grégory Doucet prend-il les gens pour des imbéciles ? Notons que ses arguments qu'on pourrait qualifier de jésuitiques peuvent marcher dans l’autre sens. Refus de participer à l’inauguration d’une mosquée ? Article 2 de la Constitution, bien sûr… Participation au Vœu des Échevins ? Article 1 de la Constitution, évidemment…

Grégory, c'est la foire...

Tenez, puisqu’on évoquait Édouard Herriot, il nous revient cette vieille histoire lyonnaise, plus ou moins légendaire. Le 20 novembre 1940, le cardinal-archevêque Gerlier, recevant à Lyon le maréchal Pétain, s’exclama : « La France, c’est Pétain, et Pétain, c’est la France. » Après la guerre, inauguration de la célèbre foire de Lyon en présence d’Herriot, inamovible maire de Lyon, et du tout aussi inamovible cardinal Gerlier. Dans son discours, Herriot lance une petite pique à l’endroit du prélat : « Mgr Gerlier, c’est Lyon, et Lyon, c’est Mgr Gerlier », faisant allusion au discours de 1940. Ce à quoi le primat des Gaules aurait répondu : « La foire, c’est Herriot, et Herriot, c’est la foire ! » On souhaite au petit Grégory Doucet d’accéder à cette postérité qui, d'ailleurs, est peut-être déjà réalité…

11547 vues

29 octobre 2023 à 19:13

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

48 commentaires

  1. Ce maire de Lyon tout droit sorti de la gauche anti France et Chrétien , refuse nos églises et permet plus se paie notre tête en allant inaugurer une mosquée ( une de plus ) qui n’aurait jamais due être construite sur notre sol !

  2. Encore un effet secondaire de l’incompétence du du stagiaire de l’Élysée … Néfaste comme tous les autres. Encore un ver(t) qui va nous enterrer.

  3. Me basant sur les références que Grégory Doucet mentionnent, je me permets de dire que maintenant, on pourrait dire Grégory Doucet c’est la mosquée et la mosquée c’est Grégory Doucet.
    Victorine=31

  4. Ce petit bonhomme est la représentation parfaite du drame que vit la France à cause de ces islamo-gauchistes pseudo-écolos!

  5. Et avant Doucet les bouchons du Beaujolais étaient plus réputés que les inextricables encombrements de la rue par la réduction débile du flot des voitures par le rétrécissement des voies ! Ce type c’est dangereux pour l’avenir de la ville, sans parler du souk permanent et non moins dangereux de la Guillotière !
    Bref le malheur s’abat sur la ville depuis qu’il a été élu!
    Mais il est non moins vrai que l’on n’a que les élus que l’on mérite !

  6. Et maintenant on pourra dire Grégory Doucet c’est la mosquée et la mosquée c’est Grégory Doucet.
    Victorine=31

  7. Gilbert Collard, comme a son habitude, a très bien résumé.
    Doucet ne possède aucune culture, que celle de la haine de la France.

    1. Comme la plupart des gauchistes qui ne sont que des produits d’élevage de l’éducation nationale qui a oeuvré depuis des decennies à la haine de la France . En tout cas , on se demande bien où se trouve l’écologie dans ces inaugurations de mosquées ? Tous ces écolos affiliés au lobbies des éoliennes et panneaux voltaïques ne sont que des imposteurs tout justes bons à punir le français par des taxes et mesures plus cohersitives les unes que les autres . Normal on les retrouve chez les privilégiés des centre villes , en compagnie du lumpen prolétariat assisté et autres intermittents ! Un cocktail réuni autour de la haine des français !

  8. Comme le petit poucet de Charles Perrault, le petit Doucet de Lyon sème ses petits cailloux, électoraux ceux-là.

  9. Représentatif de la décadence de la France et de l’occident en général sous la coupe de dégénérés verdatres wokes et Cie …. ce « doucet » peut servir d’étalon ( ne pas confondre avec un étalon qui lui a des vrais c……s ) . J’ai honte de mon pays qui bientôt disparaitra dans l’indifférence générale !!!

  10. Ce qui me navre, c’est de constater que ce pays a su engendrer ce genre spécimen et ce qui me navre encore plus, c’est que des gens sont assez stupides pour voter pour eux !
    Monsieur Doucet pactise avec le diable. Mais ce n’est jamais gratuit….

  11. La caste de poli-tocards en place actuellement n’est pas « touchée » directement par les attentats ( hormis le maire d’une commune lors des émeutes ) … Donc tant que les « élus du peuple » n’auront pas « verser le sang français » en direct, rien ne sera fait pour protéger le peuple français … Sauf que la 5ème, la 6ème et beaucoup d’autres sont déjà sur le territoire ! …
    L’exemple de ce « maire » en est la preuve ! …

    Le karcher démocratique sera bien faible pour nettoyer les écuries d’Augias que sont devenus les ors de la FRANCE …

  12. L’islam est une organisation poltico-religieuse violente, intolérante, mysogine… iincompatible avec les valeurs de la France, voire nombres de ses lois.
    Elle devrait être interdite sur l’ensemble du territoire.
    Alors, comment appeler les politicards qui se compromettent avec l’ennemi ? Des collabos…

  13. En France, on ne construit plus de synagogue…dommage car, dans le cas contraire, l’on eût vraisemblablement pu vérifier les notions qu’a M. Doucet de la géométrie…

  14. Certes ce monsieur soigne son « vivier électoral » mais au delà ce sont bel et bien les lyonnais qui l’ont mis en place , avec le soutien à peine voilé de la macronie , alors si ce monsieur a le regard plus tourné du côté de la Mecque que du côté du Vatican çà n’étonnera plus personne , quand on parle d’écologie islamique gauchiste , en voilà une preuve irréfutable.

Les commentaires sont fermés.