Un symbole de l’envahissement du Capitole

C’est une nouvelle qui va sans douter relancer les théories les plus folles. Christopher Stanton Georgia, 53 ans, s’était infiltré dans le Capitole avec les militants pro-Trump. L’homme avait pris en photo le bureau et fouillé dans l’ordinateur personnel de Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants, démocrate et farouche opposante à .

Pour ces faits, il encourait une peine maximale de 180 jours de prison et/ou une amende de 1.000 dollars. Le 7 janvier, il avait plaidé non coupable.

Retrouvé mort chez lui par sa femme…

Son épouse l’a retrouvé mort, baignant dans son sang dans le sous-sol de son domiciles situé à Alpharetta, en Géorgie. D’après la filiale 11alive de NBC, le médecin légiste aurait déclaré le décès causé par une blessure par balle à la poitrine. Pourtant, la cause de la mort n’a pas encore été confirmée. Une nouvelle embarrassante pour les démocrates, la mort de Stanton Georgia risque fort d’alimenter le climat de défiance et d’approfondir la fracture sociétale d’une Amérique plus que jamais divisée.

Une autopsie a démontré, mardi, que le quinquagénaire s’est donné la mort en se tirant une balle dans la poitrine, précise Fox 5 Atlanta.

13 janvier 2021

À lire aussi

Risque terroriste et migratoire dans les Pyrénées : Defend Europe à la frontière franco-espagnole

L’objectif de cette mission est de contacter les forces de l’ordre « en cas d’intrusion » …