Électricité : Le Maire confirme la hausse des tarifs

Brève breve

Lors d'un déplacement à la centrale nucléaire de Gravelines (Nord), ce lundi, Bruno Le Maire a écarté la possibilité d'un gel sur le tarif réglementé de l'électricité (TRVE). Le ministre de l'Économie a assuré que l'augmentation du prix ne dépasserait pas 10 %.

« Nous allons discuter avec le Premier ministre et le président de la République du chiffre définitif qui sera retenu, mais je répète ce que j'ai toujours dit, c'est que je tiens parole, il n'y aura pas d'augmentation du prix de l'électricité de plus de 10 % dans les jours qui viennent », a-t-il déclaré. Alors que le tarif réglementé de l'électricité est revu deux fois par an, le 1er février et le 1er août, l'UFC-Que Choisir a demandé, ce vendredi, au gouvernement un gel de ce tarif réglementé de l'électricité, alors que les prix sur le marché de gros ont connu une nette détente ces derniers mois.

« J'ai toujours indiqué que nous devions sortir collectivement des boucliers énergétiques, nous avons tous collectivement dépensé plus de 40 milliards d'euros pour payer la facture de gaz et la facture d'électricité des Français pendant la crise inflationniste, aucun autre pays n'a fait ça », a rappelé Bruno Le Maire. « J'ai toujours indiqué que cet exceptionnel ne pouvait pas durer, c'est trop coûteux pour nos finances publiques », a-t-il ajouté, avant de conclure : « L'argent ne tombe pas du ciel. »

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois