Mardi 19 juillet, le parquet égyptien a annoncé avoir placé en détention Mohammed Adel, un homme accusé d'avoir tué, en Egypte, une étudiante qui refusait ses avances. L'homme a été condamné à et le tribunal a demandé, ce dimanche, que son exécution soit diffusée en direct.

Une vidéo virale sur les montre la scène qui s'est déroulée le 20 juin devant l’université de Mansoura (Nord-Est égyptien), où étudiaient aussi bien la victime que l’assaillant. En pleine voie publique, l'agresseur est en train de poignarder l'étudiante Nayera Achraf qui refusait ses avances, avant d'être appréhendé par des passants. Le libanais L'Orient-Le jour relate qu'« après l’avoir suivie sur le chemin de l’université, il lui aurait infligé 17 blessures et coups de couteau, notamment au cou et à la poitrine ». L'homme a été placé en détention préventive et le parquet égyptien a déclaré que l'accusé avait « reconnu avoir tué la victime parce qu'elle refusait d'entretenir une relation avec lui ».

Condamné à mort, le tribunal réclame la diffusion en direct de son exécution

Le procès de l'assassin a été expédié en deux jours et, fait extrêmement rare, il a été filmé et diffusé en direct par certains médias. En outre, le tribunal de Mansoura, au nord du Caire, a réclamé dimanche à la cour d’appel une dérogation pour pouvoir diffuser l’exécution en direct. Le tribunal estime en effet que « la diffusion, même uniquement du début de la procédure, pourrait permettre de dissuader le plus grand nombre ». Il réclame également une modification de la loi afin que ce type de diffusion ait lieu plus fréquemment.

11515 vues

25 juillet 2022

Les commentaires sont fermés sur cette publication.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter