[Édito] Débordements France-Maroc : Véran est optimiste car « pour l’instant », tout se déroule « très bien ». Ah bon ?

véran

Invité, dimanche matin, sur « Le Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI », Olivier Véran a été interrogé sur la demi-finale France-Maroc à venir et « la crainte de débordements » comme l’on dit pudiquement. Olivier Véran a affirmé que tout était anticipé pour les éviter : le préfet de Paris, sous l’égide du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, est « parfaitement à la tâche ». « Mais, selon lui, les choses se déroulent pour l’instant très bien depuis le début de la compétition » (sic).

Ah, d’accord. Comme on ne peut pas imaginer qu’au moment où il parlait, il ignorait tout des événements de la veille au soir, on doit donc considérer que les 40 policiers caillassés et blessés - dont un brûlé au second degré qui a eu le tympan crevé -, les tirs de mortiers, les 178 délinquants arrêtés selon Mathieu Valet, porte-parole du Syndicat SICP, ne comptent pour rien. Un déroulement sans anicroche, vraiment.

Curieusement, ceux qui auraient dû être déçus et furieux, les Portugais et les fameux abominables supporters anglais de Gérald Darmanin, n’ont pas bronché et sont rentrés gentiment se coucher. Les Français eux-mêmes, qu’en toute logique on aurait pu voir exprimer leur enthousiasme dans la rue, se sont tus. En revanche, les Marocains ont pris possession des Champs-Élysées, exprimant leur « joie » avec fureur - qu’aurait-ce été s’ils avaient perdu ? -, déployant leur drapeau sur leur voiture, leur dos, l’accrochant parfois aux réverbères - spectacle troublant - comme un pavois de fortune.

Le drapeau n’est d’ailleurs pas toujours marocain, il peut être aussi algérien ou palestinien, comme si le symbole de cette victoire dépassait largement le cadre du sport et de la nation marocaine. Et celui des frontières françaises : au Liban, où ne vit pourtant aucun Marocain, des « jeunes » musulmans de Beyrouth-Ouest, au prétexte de fêter la victoire marocaine,  sont venus en scooter provoquer le cœur du Beyrouth chrétien, Acharfieh, proférant des insultes antichrétiennes et scandant des slogans place Sassine, là où trônent la statue de Bachir Gemayel et un gigantesque arbre de Noël, avant d’être délogés. Pourquoi ?

On ne sait, bien sûr, comment se déroulera la soirée de mercredi, mais quoi qu’il en soit, les milliers de policiers mobilisés pour « prévenir » n'ont pas le don d’ubiquité : pendant ce temps-là, ils ne seront donc pas ailleurs. Le simple fait que la « joie » marocaine nécessite un tel déploiement est en soi scandaleux.

Gabrielle Cluzel
Gabrielle Cluzel
Directrice de la rédaction de BV, éditorialiste

Vos commentaires

73 commentaires

  1. Si les forces de l’ordre françaises sont incapables de faire respecter l’ordre et la sécurité sur la seule avenue des Champs Élysées c’est plutôt inquiétant à l’échelle nationale ! L’Etat ne maîtrise plus rien.

  2. A se demander si notre équipe nationale osera marquer un but. On peut déjà s’amuser des futures polémiques, quelque soit le score. Si si, et avec toute la mauvaise foi possible, au travail !!! Une pensée pour nos forces de l’ordre qui sont aussi invitées à rendre un hommage, même borgne, à la « sagesse » des gilets jaunes.

  3. Le patenté menteur aux ordres toujours là. En voilà un qui aura des comptes à rendre un jour, j’espère. Devenu sourd et non voyant en permanence, le pauvre homme.

  4. Désolé ,mais celui-ci n’est plus crédible ,pas plus que les autres ,l’actualité journalière depuis des mois et des années prouve que tous ces gens « d’en haut  » quelle que soient leurs casquettes ne s’intéressent qu’à eux ,sinon comment expliquer la chute vertigineuse ,le déclin de la France qui était il y a peu la 2ème puissance économique de l’Europe ,aujourd’hui 8ème quant aux autres domaines éducation ,sécurité ,santé ,culture etc…etc…mieux vaut ne pas en parler ,sauf pour constater que nous sommes en voie de tiers mondialisation ,sous développement ,déjà pour l’électricité et autres ( pour ne pas occuper trop de lignes )

  5. Dites cher monsieur , le masque n’est pas à mettre sur les yeux mais sur la bouche et le nez . Assez de fadaises , ne prenez pas les français pour des nunuches , sinon vous en êtes le digne représentant.

    Des débordements de racailles de banlieues ne devraient pas avoir cours dans nos rues , la France est devenue la risée du Monde avec vos collègues du gouvernement .

    Si la plupart des français ne s’émeuvent pas de ces situations récurrentes , je m’en soucie pour eux et pour ma descendance , et il est grand temps de faire preuve de fermeté au lieu d’atermoiements continus et destructeurs.

  6. Je regrette vraiment la faiblesse de nos services de renseignement intérieurs depuis Sarko, je crois! En tous cas les « RG-PP » avaient un savoir faire tel qu’il aurait permi d’anticiper et prévenir ces incidents inadmissibles!!!

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois