À Angoulême, l’association des membres de l’ordre national du Mérite vient de récompenser des jeunes par le prix du civisme. Une distinction qui vient saluer cette « vertu du bon citoyen », « ce supplément d’âme au service de la République et du bien commun : courage, altruisme, solidarité… ». Ainsi la Charente libre (21 mai) relate que trois projets scolaires et deux belles initiatives ont été primés samedi dernier. Parmi ces initiatives solidaires, arrivent donc en deuxième prix les Scouts et guides de France Charles de Foucauld. Leur cheftaine raconte qu’ils ont « nettoyé les rues d’Angoulême, participé à la confection et à la distribution des paniers repas par la société de Saint-Vincent-de-Paul et nettoyé les berges de Charente. »

Quant au premier prix, il a été remis à Diakonba et neuf de ses amies du collectif Stand by me. Des jeunes filles de 16 à 18 ans animées sans doute d’une grande générosité, puisqu’elles ont collecté des produits d’hygiène qu’elles ont ensuite répartis entre différentes associations (centre d’accueil de jour, centre de migrants et orphelinat en Guinée). Mais le critère du « supplément d’âme au service de la République » est pour le moins visible sur la photo qui illustre ce papier : toutes ces Angoumoisines sont voilées et certaines d’entre elles de la tête aux pieds. Un article sur ce même collectif publié il y a un an dans le même journal montrait des jeunes filles les cheveux détachés.

Le contraste est saisissant et quand bien même l’équipe ne serait pas exactement la même entre les deux photos (difficile de les reconnaitre avec le masque), les jeunes récompensées cette année affichent toutes leur religion ostensiblement. L’ordre national du Mérite explique sur son site qu'il incarne « la diversité de la société française, ses cultures, ses origines sociales ». La société française et ses cultures inclut donc le foulard qu'elles portent. Il envoie un signal de radicalité à la jeunesse. Qu’elles le portent librement ou pas, le symbole culturel, politique et idéologique est là.

Ce n’est pas anodin si Jean-Luc Mélenchon est arrivé (avec près de 32 %) devant Emmanuel Macron au premier tour de l’élection présidentielle dans cette ville de Charente. Hier à Rennes ou à Grenoble, aujourd’hui à Angoulême et demain ? Foulard scout et foulard islamique : deux jeunesses d'un même pays submergé par le relativisme et le multiculturalisme. "À force de tout voir, on finit par tout supporter... À force de tout supporter, on finit par tout tolérer... A force de tout tolérer, on finit par tout accepter... À force de tout accepter, on finit par tout approuver", écrivait Saint Augustin.

6151 vues

23 mai 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

31 commentaires

  1. C’est bien dommage que le premier prix revienne à une action qui ne bénéficie même pas au territoire national.

  2. Elles n’auraient sans doute pas eu le premier prix si elles n’étaient pas voilées !
    Je ne sais si vous êtes comme moi mais chaque fois que j’entends le mot « diversité », je fais une poussée d’urticaire.

  3. Après l’eurovision pour l’Ukraine , le prix aux jeunes femmes voilées , la viande hallal dans les cantines , les mosquées et j’en passe .Je rejoins J-P Drouin dans ce qu’écrivait Saint Augustin .Ils sont entrain de nous voler la France , tout doucement , sournoisement et le réveil sera douloureux .

  4. Cela empeste la Taqya chère aux musulmans… Angoulême ville test surement mais à fuir absolument. A quand la légion d’honneur aux égorgeurs de prêtres ?

  5. Si on continue dans cette voie , on va élever une statue à Mohamed Merah sur la place du Capitole .

  6. Même dans les petites villes l’islam s’installe et se rend visible, avec la complicité des idiots utiles et au nom des accommodements raisonnables, et par peur aussi, c’est la trouille qui motive les collabos.

  7. Cette religion tue tous les jours sur la planète et nous on récompense des femmes qui exhibent l’accoutrement vestimentaire des islamistes. C’est scandaleux !

  8. Sauf que le « foulard » scout se porte autour du cou et le béret sur la tête.. Quant à la radicalité elle est discutable, il ne faut pas confondre scouts de France et scouts d’Europe, les derniers étant nettement plus « radicaux ». J’ai fait l’expérience du scoutisme dans les années 60 (à l’époque il n’y avait pas de comparaison possible sur les foulards) et j’ai été expulsée d’une église car j’avais oublié de me couvrir les cheveux avec le béret.

    1. les scouts même les plus radicaux ne tuent pas dans les rues , les islamistes radicaux tuent dans les rues.

    2. « et j’ai été expulsée d’une église car j’avais oublié de me couvrir les cheveux avec le béret. »
      Je ne mets pas en doute votre témoignage, mais je suppose que l’attitude de ce prêtre ? ou responsable scout ? devait être ultra-minoritaire.
      Ayant été scout moi même dans les mêmes années 60, je n’ai jamais remarqué chez nos aumoniers d’exigence aussi extrême chez les guides, ma sœur en était et ne nous a jamais rapporté de faits identiques.

  9. Quand ces voilées seront mariées de force avec un individu non choisi par elles il ne faudra pas les plaindre puisqu’elles ont adopté les moeurs d’une religion mortifère qui annihile les femmes et les enferme dans leur foyer en les soumetant à la seule volonté de leur époux….à ce moment là elles regretteront certainement leur ancienne liberté !

  10. Ben voyons … Un exemple pour notre jeunesse ? Plutôt des traitres à la France qui draguent l’islamo gôôôôchisme pour obtenir quelques voix ….

  11. Le chaos est en marche et une fois de plus dans l’Histoire il a ses racines dans le socialisme.

  12. « À force de tout voir, on finit par tout supporter… À force de tout supporter, on finit par tout tolérer… A force de tout tolérer, on finit par tout accepter… À force de tout accepter, on finit par tout approuver », écrivait Saint Augustin.

    Une introduction que j’ai faite mienne sur mon blog (depuis 2008) et qui dévoile près de 2000 ans après la justesse de ses propos. Merci Saint Augustin.

  13. Ce qui me laisse perplexe est qu’elle obtiennent un prix concernant leur altruisme pour différentes aides non pas sur la ville ou la région mais à destination d’un pays étranger.

    1. Peut-être que la Guinée est le pays d’origine de leurs familles? La religion musulmane y est très présente et la liberté de culte y est également reconnue et respectée.

  14. On aurait pu penser que cette Association, quand elle parle de République, pense à la nôtre. Il n’en est rien . Ces jeunes fille voilées par islamisme seront bientôt violées au nom du même principe afin de produire le plus de soldats-de-la-cause que possible . En voila une entreprise qu’elle est républicaine et salvatrice .

    1. Il ne m’appartient pas de vous dicter la conduite à tenir, mais personnellement je sais ce qu’aurait été la mienne.

    2. quand on sait ce qui se cache derrière (au fond de ) le bonhomme ( ou la dame/demoiselle) qui arbore le ruban ( le bleu ou le rouge) , on rigole doucement de l’ignorance du spectateur( ou on désespère de ce monde superficiel) …Et sachant qu’il est très majoritairement attribué par les copains-copines et sur demande insistante

  15. Il est des moments ou l’ont est bien content de n’avoiir reçu aucune de ces « breloques » alors qu’on a servi avec abnégation ! Je fais parti de ces gens là, même la garde des sceaux de l’époqie a refusé, par son silence, de me retirer, à ma demande, une décoration administrative en raison du comportement de ma hiérachie extrêmenet « breloquée » mais aussi « paillassonée », hiérarchie à l’origine en 2019 d’une condamnation de l’état pour « harcélement moral répétitif » ! Ah, quelle jouissance !

  16. Dans le même temps en Afghanistan deux présentatrices télévisuelles vont probablement finir très mal pour avoir osé montrer leur visage à travers le petit écran.
    Il est à noter que le jury a préféré la Guinée au sens de l’altruisme et écologique environnementale qui interpelle favorablement les angoumois à moins que ceci se fichent de leur ville et de l’avenir de leur pays.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter