Tôt ce samedi 19 mars, une cinquantaine d’activistes de toute la Bretagne du groupe de militants écologistes ont construit un muret avec des parpaings pour bloquer la voie ferrée qui mène à l’usine Sanders, à (Morbihan), indique notamment Ouest-France. Voulant dénoncer « l’agro-industrie qui va droit dans le  », ils ont aussi ouvert les vannes des wagons d’un train de céréales qui arrivait, avant de prendre la fuite. 1.500 tonnes de blé destinées à la fabrication d’aliments pour bétail ont été déversées sur la voie ferrée, avant que les militants ne prennent la fuite.

Plusieurs plaintes ont été déposées, a fait savoir ce dimanche la préfecture du Morbihan. « Il appartiendra aux autorités judiciaires d’apporter les réponses appropriées et de caractériser l’infraction pénale de ces actes », a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Cette cinquantaine de militants, réunis à l’appel du collectif Bretagne contre les fermes usines, pensaient intercepter une cargaison de soja, ont-ils expliqué, alors qu’il s’agissait de blé. Leur objectif était de dénoncer l’agro-industrie, ce train de marchandises étant, pensaient-ils, destiné à une usine voisine d’aliments pour bétail appartenant à Sanders, filiale du groupe Avril.

Les réactions ont été nombreuses pour condamner avec fermeté cet acte. « Simplement inadmissible ! Mais aussi totalement irresponsable : détruire des productions de céréales alors que beaucoup de pays en manquent en ce moment… c’est affligeant. La Justice doit passer », a réagi, samedi, sur Twitter, le ministre de l’Agriculture Julien Denormandie. Il n’a pas été le seul à exprimer son indignation sur Twitter : élus, anonymes et journalistes ont partagé leur colère devant ce gaspillage, à l’instar d’Eric Thirouin, président AGPB Céréaliers de France :

 

Ce lundi après-midi, la voie de chemin de fer est toujours bloquée par l’importante quantité de blé déversée.

3881 vues

21 mars 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • Les liens sont interdits.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

55 commentaires

  1. On considère qu’ils ont acheté le blé, donc ils le payent. Oups, ils l’ont mis sur les rails: ils payent le déblaiement.

  2. Ces terroristes ont un QI d’huître plate ! Pardon les huîtres … de vous comparer à de tels débiles que ne savent pas faire la différence entre du soja et du blé … Notre justice étant ce qu’elle est , je crains qu’ils ne soient jamais punis …

  3. S’ils les attrapent, ce qui n’est pas gagné, et seront défendus par de grands avocats payés par les Syndicats et Partis Politiques, alors que des français moyens ont peine à avoir les euros pour payer grands experts et avocats…eh bien s’ils les attrapent, je les mettrai (sans plaisanter) en cellule « cul de basse fosse » rien qu’au pain sec et à l’eau pendant au moins 3 mois.
    Il ne reste plus qu’à faire.

  4. Chez les verdâtres gauchistes ce n’est pas l’intelligence qui encombre leurs cerveaux

  5. Il s’agit des activistes d’Extinction Rébellion. Ils ont l’art de contourner la légalité avec la complaisance des médias et de la justice et de se livrer à des actions d' »agit-prop », apanages des mouvements aussi marxistes que lilliputiens.

  6. L’imbécilité n’a plus de limite ce n’est pas être écologiste mais extrémiste pour se comporter de la sorte. Mais ils resterons impunis comme d’habitude.

  7. Et si on supprimait les subventions à tous les écolos, histoire de se faire rembourser les dégâts qu’ils font avec leur idéologie ?

  8. Je suppose que cette mauvaise « plaisanterie » bien digne de la connerie et de la bêtise des adeptes d’EELV ne s’est pas faite en quelques minutes seulement car construire un mur, attendre un train et vider un wagon ne sont pas instantanés. Et confonde soja et blé montre l’immense étendue du savoir et des connaissances de ces rebuts de la société. Mais pourquoi les forces de l’ordre ne sont-elles pas intervenues rapidement pour interpeller les malfrats ? Par peur du pas de vagues, peut-être ?

  9. On devrait envoyer tous ces crétins d’écolos faire un stage en Russie …
    On ne répètera jamais assez « l’excès de liberté tue la liberté ».
    Quand, en plus, on défend une idéologie fantaisiste, ne pas s’étonner qu’on est à la traîne dans les sondages.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter