Les tarifs des vols Tokyo-Paris pour Premier ministre augmentent à vue d’œil. Alors que nous en étions à 350.000 €, il y a seulement quelques jours, voilà que M6 nous informe qu’il faut ajouter à cette somme un supplément de 130.000 € pour le retour à vide de l’A340 dont Édouard Philippe n’a pas voulu. Coût total du billet : 480.000 €, petit déjeuner inclus. Soit 8.000 € par passager, car le Matignonais de Ve République ne peut se déplacer sans être accompagné d’une tripotée de personnages dont l’une des vocations est sans doute d’assurer une ambiance festive dans l’avion. Chansons, jeux de société, saute-mouton, etc. Sinon, le Premier ministre s’ennuie. Par dépit, il va raconter les déboires de la France au commandant de bord et, au bout du compte, tout le monde pleure à l’arrivée. D’où la nécessité d’emmener soixante boute-en-train.

Quinze ans de salaire d’un Français moyen pour revenir du Japon… Drapé dans sa dignité d’homme d’État fraîchement démoulé, Édouard Philipe a déclaré qu’il assumait cette dépense hors normes. partait pour Alger, le second se devait d’être sur le territoire pour assurer la du pays. C’est la règle. Un coup d’État est vite arrivé. et Mélenchon sont en embuscade, Dupont-Aignan trépigne, le risque de putsch est immense.

L’explication pour les 350.000 étant réglée, nous passons désormais au 480.000. Voulez-vous continuer, Édouard, ou bien arrêter là ? Nous vous rappelons que vous pourrez utiliser un de vos jokers comme « appeler un ami » ou demander l’avis du public.

Pour l’instant, Matignon n’a pas souhaité commenter cette brusque augmentation du Tokyo-Paris. Refaire le coup du « J’assume » n’est pas envisageable. Restent le risque de lumbago dans les fauteuils de l’A340, les acariens sur la moquette, une erreur d’affichage dans le hall de l’aéroport qui a entraîné une montée à bord du mauvais avion et que le Premier ministre a failli prendre un vol pour Montélimar, tellement c’était mal indiqué… Les soixante boute-en-train gambergent…

Dans un monde normalement réveillé, 100.000 Français munis de fourches sont devant Matignon pour demander des comptes… Qu’ils remboursent ! 8.000 € par tête de pipe. Allez, on sort son petit chéquier, sa carte bancaire ! Tickets-Restaurant® acceptés…

Dans une interview, Robert Ménard évacue l’affaire un peu vite… Se concentrer davantage sur la politique gouvernementale lui paraît préférable. Allons bon. Un maire de Béziers qui louerait une Rolls-Royce pour se rendre à une réunion pourrait donc, par ailleurs, gérer le budget de la ville avec grande rigueur… Une vision étonnante de la politique à laquelle il ne nous avait pas habitués…

22 décembre 2017

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.