Les conséquences d’un acte ne sont pas toujours mesurables. On sait, depuis Edward Lorenz, que le battement d’aile d’un papillon au Brésil peut provoquer un cyclone au Texas. Suivant le même principe, la gestion de la crise du Covid par le gouvernement et l’adoption du passe vaccinal, ce 6 janvier, pourraient provoquer une révolution politique que nul n’a vu venir, et certainement pas ses instigateurs. Par effet rebond, les décisions des autorités politiques dépassent largement la gestion d’une crise sanitaire passagère. Elles ouvrent un boulevard technique, juridique et moral au règlement de la crise migratoire en France.

Si l’on écarte les idiots utiles du capitalisme mondialisé qui se croient de gauche en plaidant pour des ouvertes, le centre et la droite mainstream ont justifié tous leurs renoncements sur la question migratoire au nom du réalisme. Dans un monde ouvert et interconnecté, il n’était tout simplement pas possible de contrôler les frontières, de subordonner les droits aux devoirs et de les ajuster à la situation de chacun. Les Français l’acceptaient, par fatalisme ou par inhibition, tout en jugeant à 78 % que l’immigration était subie et à 86 % que l’insécurité les préoccupait et pèserait sur leurs choix électoraux.

Le Président Macron a prouvé l’inverse, à son corps défendant. En montrant qu’il était possible et justifié de priver de leurs droits les citoyens rebelles à un acte médical forcé, il a bouleversé l’inconscient collectif. La de circulation donnée de fait aux clandestins sera plus difficile à faire accepter à des électeurs qui ont vu toutes les se fermer à eux pendant deux ans. Certains d’entre eux ont perdu jusqu’au droit de se déplacer dans leur propre pays ni « aller au restau », « prendre un canon », « boire un café », « aller au théâtre, au ciné », selon l’énumération du Président, et les autres ne peuvent le faire qu’à condition d’être en règle (quoi qu’on pense de ces règles) et de se plier à des contrôles tatillons.

Puisque les non-vaccinés sont coupables d’occuper les lits de réanimation, que penser de certaines catégories de populations qui occupent les lits de prison aux frais du contribuable après l’avoir volé ou molesté ou pire ?

Après avoir été encadrés, contrôlés et comme jamais, au cours de leur histoire contemporaine, il est probable que les Français ne supporteront plus que très difficilement que certains occupants de leur pays ne se plient pas aux règles communes. Sous quel prétexte refuser la préférence nationale après avoir instauré la préférence vaccinale ? Comment prétendre, désormais, ne pas pouvoir contrôler des que l’on a entièrement fermées à plusieurs reprises ? Le Président Macron a rendu techniquement possible et psychologiquement acceptable le programme de la droite nationale. Le diable porte pierre, dit l’adage populaire. Le temps de l’inhibition est passé.

5188 vues

6 janvier 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

25 commentaires

  1. Et ces lits d’hôpitaux occupés en longue durée par des gens qui n’ont jamais travaillé en France, jamais cotisé au pot commun, que les Français sont obligés de remplir depuis plusieurs générations ?
    Ainsi donc, malgré des cotisations sans fin et obligatoires, de nos parents et grands parents, nous devrions laisser nos places à des venus d’ailleurs qui auraient reçu la priorité ? Tout cela par le caprice du prince ?
    On ose encore nous parler d’Etat de Droit ?

  2. l
    La droite extrême n’existe pas il y a seulement des gens qui défendent leur pays contre une invasion menaçante , où est l’extrémisme là dedans ?

  3. Mais le gouvernement actuel ne va pas utiliser ces outils contre ses « chers » immigrés, en élève appliqué, un rien fayot, il adhère totalement à la ligne pro-migrants de l’UE, et forme un couple de référence avec l’Allemagne, sur ce sujet là.
    Voir l’histoire du plan Kalergi, un des pères fondateurs de l’Europe qu’on évite de citer.

  4. Excellent article qui me donne des arguments auxquels je n’avais pas pensé!
    Merci. Je vais partager à fond

  5. Nos frontières sont grande ouverte nos incompétents sont favorable à l’envahissement de notre pays c’est triste de voir ça .
    Je plein nos descendants qui vont devoir le supporter .

  6. Puissiez-vous dire vrai, et que les Français se réveillent enfin sur les droits que l’on accorde à leurs envahisseurs et que l’on refuse aux Français non-vaxx !

  7. Contrainte insupportable pour les citoyens du pays et aucune contrainte pour l’invasion migratoire !!!!! Évidemment je l’espère de tout cœur que la droite « extrême » va enfin prendre le pouvoir…..

  8. Je ne vois pas en quoi le traitement de la crise sanitaire ferait que MACRON (car c’est lui qui pilote tout, comme d’ailleurs tous les présidents de la cinquième) résolve le problème de l’immigration, puisque pour lui, le seul problème lié l’immigration, c’est qu’il n’y en a pas assez.

  9. Macron fera ce qu’il veut, … quand on voit comment les français, députés et autres ont perdu le sens commun et leurs neurones, il n’y a plus d’illusion à se faire, d’autant que les autres pays européens ne sont pas mieux lotis (obligation vaccinale en grèce, en Italie…)… si ce n’est espérer un coup d’état ! n’est ce pas seul évènement qui puisse renverser une dictature ?

  10. A cause du passe vaccinal notre fils, qui n’est pas vacciné pour de bonnes raisons et qui vit près de Paris, ne conduit pas et ne pourra plus prendre le train, ne pourra pas venir voir ses parents pendant des mois voire des années. C’est ça em… les non-vaccinés ? Comment se fait-il que les migrants arrivant de Vintimille, non- vaccinés en majorité, puissent prendre le train à la frontière italienne pour remonter jusqu’à Paris ?

    1. Exactement comme ma fille, habitant aussi Paris.
      amis elle, le train c’est pour parcourir la France pour son travail..

      Elle va soit être obligée d’être piquée avec ce poison, soit perdre son boulot (comme tant d’autres avant elle)

  11. J,ai 79 ans ..si j.ai le virus mon compte est bon .je serai sur la charrette du “TRI” mais par contre on accepte ,on gâte ,on ouvre toutes les portes à tous les déserteurs sous les yeux des biches effarouchées de notre gouvernement .c’ est scandaleux et inhumain .merci au trio .

  12. Macron a toutes les cartes en main et les bonnes car devant tous ces français anesthésiés par le vaccin, il peut dire et faire tout ce dont il a envie pour mettre la France à genou – le réveil sera trés dur mais il est déjà trop tard pour l’arrêter dans sa folie meurtrière.

  13. Les émigrés sont intouchables, l’Europe leur a donné tous les droits, soigné et nourris gratuit , pour les loger c’est plus difficile car ils sont nombreux et en plus malheureusement il n’y a plus beaucoup d’argent , mais pourquoi croyez vous que cela change , en plus l’auteur n’a pas l’air d’avoir envie il me semble plutôt du côté des antifa dans sa conclusion

  14. Il faut conditionner les demandes d’asile à la preuve de vaccinations préalables et pas seulement en ce qui concerne le virus chinois .

    1. Parce que vous croyez en la demande d’asile ? Ils viennent, nous envahissent, exigent, nous insultent, …. avec la complicité de Jupiter qui se soucie tellement de notre bien-être, ben voyons ….

  15. En effet le citoyen français qui a été tenu en laisse à quelques kilomètres de son domicile, qui a été obligé de s’auto-signer un ausweis pour se déplacer, qui a été interdit de sortir de son pays (on peut donc contrôler les frontières), va se demander pourquoi le nombre de migrants augmente, pourquoi des milliers de migrants entrent en UE, entrent en France pour se retrouver à Calais, et forcer le Chanel pour aller en GB ou le communautarisme, les zones ou la charia s’applique, les attirent.

  16. Quand les français vont ils réagir devant tant d’ignominies, de mesures absurdes ? ce ne sont plus des veaux ce sont des zombies sans cervelle et sans courage, ils sont morts de trouille et acceptent des mesures folles décidées par trois malades macron, castex et veran.

  17. Pas vaccinés et sans passe il faut les renvoyer chez eux, voilà qui n’est pas pour déplaire à une grande majorité .Et nul ne peut ignorer que beaucoup arrivent malades et occuperont donc des lits au détriment des vaccinés et pour ceux qui l’ignorent il existe également un tourisme médical dans ce pays .Alors Macron osera t’il appliquer les lois pour tout le monde ou préfèrera t’il soigner ces populations gratuitement au détriment de ceux qui cotisent partout et pour tout ?

    1. Alors Macron osera t’il appliquer les lois pour tout le monde ou préfèrera t’il soigner ces populations gratuitement au détriment de ceux qui cotisent partout et pour tout ?
      ##
      Poser la question, c’est déjà y répondre…..rien ne sera fait!

Les commentaires sont fermés.