Accueil Editoriaux La préférence pour les étrangers et les anciens détenus, une tradition socialiste
Editoriaux - Videos - 19 décembre 2017

La préférence pour les étrangers et les anciens détenus, une tradition socialiste

Certains expatriés de retour en France pour une année se disent qu’ils auront au moins les mêmes droits, les mêmes aides, qu’un demandeur d’asile ou un ancien détenu, eh bien non. La préférence étrangère et celle que l’on octoie aux faillis place ces deux catégories chéries des Socialistes devant les ressortissants français qui ont un casier vierge.

À lire aussi

Déconfinement : « Une véritable marelle de la connerie ! »

Imprimer ou envoyer par courriel cet articleÉcole, commerce, la marelle idiote du déconfin…