Au Parlement européen, une exposition dévoile un Christ LGBT : tout va bien

parlement strasbourg
Nicolas Bay, député européen Reconquête, est-il le seul à trouver choquante l'exposition photo qui a lieu dans l'enceinte du Parlement européen ? Probablement pas. Il n'empêche que c'est à lui que l'on doit ce lancement d'alerte, pour le dire avec les mots de l'époque. Ecce homo (1997) est une série de photos d'Elizabeth Ohlson mettant en scène Jésus-Christ présent auprès de personnes marginales. Sur le fond, pourquoi pas. Mais quel est l'intérêt de montrer, sur l'un des clichés, un homme noir dans la position du crucifié, enlacé par un homme blanc ? Y a-t-il une autre justification à ce blasphème objectif que la provocation ? Les spécialistes de l'art contemporain trancheront le débat - à leur manière, c'est-à-dire avec des circonlocutions vaseuses qui éloignent l'art des gens ordinaires.
Pour faire une brève parenthèse culturelle, la récurrence d'œuvres obscènes (dans ce cas précis) ou totalement absurdes participe d'un même décalage entre le geste et l'objet, décalage fondamental que l'on peut dater, pour les plus indulgents ou les plus cérébraux, au Carré noir sur fond blanc de Malevitch (1915). Et pour les plus taquins ou les plus lucides, au scandale provoqué par la Fontaine de Marcel Duchamp (1917). Dans les deux cas, il s'agit d'un geste artistique qui prévaut sur la compréhension que peut en avoir le public. Un œil non éduqué peut admirer objectivement les tableaux de David ou les voiles de marbre de Strazza. Il ne peut, en revanche, pas comprendre objectivement en quoi sont beaux un carré de peinture noire ou un urinoir exposé sur un piédestal. Bref, depuis que l'art a cessé d'être accessible, il faut systématiquement un texte explicatif plus épais que l'œuvre pour que cette dernière soit comprise. Ainsi de cette exposition, ainsi de cette photographie.
Une fois refermée cette parenthèse, une question : y a-t-il un droit au blasphème dans l'art ? Peut-être. Ce n'est pas sûr, contrairement à ce que l'on croit. Car non seulement la fonction première de l'art n'est pas de transgresser, mais surtout, il n'y a plus rien à transgresser, aujourd'hui. Mais admettons, comme dirait Jean-Marie Bigard. Si l'art a le droit de blasphémer, pourquoi ne s'attaque-t-il qu'à la religion chrétienne et, le plus souvent, spécifiquement à la religion catholique? Là, on sèche. Deux pistes : d'abord parce que les catholiques, et plus généralement les chrétiens, n'ont pas vécu la Shoah et ne décapitent pas ceux qui se moquent d'eux. Ce sont les seuls sur qui on peut s'acharner.
Il y aurait bien une autre piste. Si les « artistes » autoproclamés s'attaquent en priorité au christianisme, c'est peut-être (mais c'est là, concédons-le, un point de vue de chrétien) parce que la religion chrétienne est vraie et que la vérité de son message appelle la haine de certains. Un film sur Don Amorth, l'exorciste du Vatican, sort ces jours-ci : c'est encore le film d'un pays protestant et qui accorde pourtant du crédit aux possessions démoniaques et au pouvoir que les prêtres catholiques ont sur le démon. Ils ne se sont pas demandé si cet acharnement contre le catholicisme et cette puissance de la foi contre le diable étaient liés au fait que le catholicisme était la religion véridique. Il faudrait peut-être commencer, face à de telles expositions, à se poser la même question. Ce n'est qu'une suggestion.
Si cette exposition mettait en scène des Juifs, le procès aurait lieu en comparution immédiate. Si elle mettait en scène des musulmans, la tête d'Elizabeth Ohlson serait déjà séparée de son corps. D'ailleurs, on le sait bien, rien de tout ça n'arrivera jamais. Surtout pas au Parlement européen, qui s'attache à détruire les racines chrétiennes du continent qu'il prétend représenter mais promeut le hijab et finance des organisations liées aux Frères musulmans. Philosophiquement parlant, et même métaphysiquement parlant, pour quoi œuvrent ces gens ? Et, surtout, pour qui ?
Arnaud Florac
Arnaud Florac
Chroniqueur à BV

Vos commentaires

32 commentaires

  1. En médecine , le Latin est largement utilisé pour décrire certaines paries du corps . En botanique, von Linné a utilisé le Latin pour ses classifications .

  2. La lettre de Nicolas BAY est pafaitement justifiée et traduit l’indignation générale tant du grand public que des instances purement chrétiennes.

    L’acte de provocation est ridiculement inutile car son objectif, lamentable, fait l’unanimité contre lui.

  3. Avec le Christ on peut tout se permettre , par contre avec un autre prophète dont il convient de ne pas citer le nom même ici …

  4. « Tout ce qui est excessif est insignifiant » encore une fois, ça commence à faire beaucoup. Ici tout est dit, une tel représentation identique avec une idole de la secte amour et paix et nous verrions les commentaires très différents en nombre et qualités.Et l’on vois bien la différence appréciable.

  5. Je suis très surpris que Mr Mélenchon, Mme ROUSSEAU et toute la gauche bien pensante donneuse de leçon en général, ne crie pas au scandale..Ah, pardon, tout ceci ne fonctionne que dans un sens et leur indignation est à sens unique.

  6. ‘Philosophiquement parlant, et même métaphysiquement parlant, pour quoi œuvrent ces gens ? Et, surtout, pour qui ?’
    Comme on le dit habituellement, la réponse est dans la question.
    Pour qui œuvrent ces gens : pour le côté adverse, c’est à dire satan. Pourquoi? Pour casser (« tuer ») la religion chrétienne.
    Ah juste un détail : en tant qu’orthodoxe, je puis affirmer que les prêtres orthodoxes font des exorcismes.

    • Je suis tellement d accord avec vous nous assistons actuellement à l inversion de nos valeurs je n ose en parler de peur d être prise pour une hurluberlu mais j ai la certitude que le Mal envahit nos sociétés il a ses adeptes ses adorateurs ses églises le transhumanisme l hypersexualisation nos enfants en sont les premières victimes la déconstruction de l être humain les coups portés aux symboles chrétiens… Tout ça ne peut être que l oeuvre de satanistes

  7. Jésus accepte à nouveau sa croix, être insulté, bien que cela ne lui soit pas agréable ; mais c’est un être plutôt calme et doux. Par contre, son père ce n’est pas pareil, il peut se mettre dans une grande colère quand il est excédé par la bêtise humaine et quand l’homme va trop loin ; on l’a vu avec l’épisode du déluge. Si j’étais les woke, je ferais attention à ma g… On ne bafoue pas impunément la nature biologique de l’homme, son être intime et sa grandeur spirituelle. Mais il est vrai que les wokes et autres ne croient pas à toutes ces histoires, même pas à la destinée spirituelle de l’homme qu’ils persévèrent à abaisser.

  8. … « la religion chrétienne et, le plus souvent, spécifiquement à la religion catholique?  » Si la RELIGION chrétienne existe, il n’existe pas de RELIGION catholique mais un CULTE catholique.

  9. je pense que TOUT est dit dans cet article : l’acharnement, l’insulte, le mépris, l’irrévérence, la caricature de préférence obscène, etc… TOUT çà ne s’exerce QUE vers le culte Catholique et les Chrétiens – sans doute ne s’acharnerait on pas tant si en effet cette foi n’était pas d’une force d’une vérité incroyable. D’ailleurs dans quel autre culte peut on constater des  » apparitions » ou des  » miracles » ?
    Ces  » oeuvres » sont autant d’ignominies gratuites pour salir, détruire, ridiculiser, mais en fait sont aussi autant de preuve de l’ignorance crasse de ceux qui les produisent.

  10. des crétins qui se pensent modernes ou intelligents, mais que nenni. Tous des incultes, idiots et profiteurs, ne sachant que faire pour être remarqué. On se passe très bien de leurs conneries et d’eux qui devaient, pour certains, être en prison depuis longtemps

  11. N.Bay, qui est V.P.de Reconquête, il aurait été préférable de le préciser, à très bien fait. Mais une attaque aussi diffamatoire, pourrie et malhonnête portée à la Chrétienté aurait mérité une réponse massivement dure de la part de davantage de Chrétiens de France! Or les signataires, à part FX Bellamy, merci a lui, sont essentiellement polonais et hongrois Et puis surtout , cette lettre aurait dû être consignée par le RN, et par Wauquiez, édile du Puy en Velay, ville chrétienne s’il en est ! Et aurait dû être présentée comme un dernier avertissement une attaque en justice pour complicité à la christianophobie woke … venue des USA…la preuve en est faite !

  12. « Nicolas Bay, député européen Reconquête, est-il le seul à trouver choquante l’exposition photo qui a lieu dans l’enceinte du Parlement européen ? s’interroge M. Florac. Effectivement, du côté droit de l’échiquier politique, on est particulièrement silencieux sur le sujet. Mais y a-t-il encore quelqu’un de ce côté-là ? Poser la question c’est y répondre …

    • Sans dout n’est il pas  » le seul » à être choqué, mais le seul à oser l’exprimer – Les autres ont adopté la lacheté ambivalente qui est de mise dans nos société, hélas !

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois