Peut-être ne connaissez-vous pas . C'est la nouvelle chroniqueuse de « Touche pas à mon poste ! », l'émission célébrissime de C8 animée par le désormais incontournable . était venue sur le plateau une fois : elle a touché le cœur de Baba et a accepté, sur proposition de ce dernier, un poste de chroniqueuse régulière. Au passage, Amel, jeune maman de son temps, est voilée. C'est peut-être un détail pour vous. Après tout, « en république », on a l'impression qu'on fait bien ce qu'on veut. Le voile n'est-il pas un choix, un simple signe culturel, un simple foulard, du genre (comme le disait jadis Aurélien Taché) du serre-tête que portent les mères de famille catholiques radicalisées ?

Bref. Sur le plateau de « TPMP », il n'y avait pas qu'Amel. Il y avait aussi . Bigard est un humoriste célèbre, à grand succès, probablement plus profond que son personnage d'amuseur beauf. Pour preuve, son sketch, il y a une vingtaine d'années, sur les émissions vulgaires : se présentait en « spécialiste » de la vulgarité et proposait, pour accroître l'Audimat™, des recettes racoleuses... qui existaient déjà : « Tournez manège ! », les dessins animés japonais, « Vidéo Gag » étaient ainsi moqués pour ce qu'ils étaient : des spectacles un peu lamentables et totalement racoleurs. Depuis, il est passé du côté des émissions dont il se moquait, avec un certain second degré ; malheureusement, comme les amuseurs du fond de la classe, il a fini par s'enfermer dans le personnage qu'on attend de lui.

Ce mardi 10 janvier, Hanouna proposa donc à Bigard de raconter une de ses blagues habituelles pour ne pas avoir à danser en même temps que les autres chroniqueurs. Tension d'Amel, qui ne rit pas à la chute de la première histoire drôle - qu'on ne livrera pas ici. L'animateur propose à l'humoriste d'en raconter une deuxième, mais a soin de lui préciser « Je ne veux pas que tu la fasses devant Amel ». Il propose même à sa chroniqueuse de quitter le plateau, ce qu'elle accepte en ajoutant que ses enfants sont en train de regarder la télévision (ce qui sous-entend qu'ils ne voudraient pas voir leur mère associée à ce genre de plaisanteries). Sitôt partie, pensant probablement à ses enfants, C8 appose le logo « déconseillé aux moins de 10 ans ». Quand elle revient, Bigard repart pour un tour : redemande à partir, prétextant une envie pressante, avec une élégance digne de la cagole qui dirait « le champagne, ça me fait péter ». Nouvelle apposition du logo « déconseillé aux moins de 10 ans ». Même jeu, une troisième fois. Amel s'énerve : « Non mais vous le faites exprès ? », avant de quitter, définitivement cette fois, le plateau de l'émission.

Tout est symbolique, dans cette histoire. Si avait été catholique et s'était appelée Sixtine ou Quitterie, si elle avait été vêtue d'une manière un peu rétro et avait manifesté un certain malaise à l'idée d'entendre des histoires cochonnes, on se serait probablement moqué d'elle, avec les clichés préhistoriques qui sont généralement associés aux « Marie-Chantal ». Coincée, neuneu, pénible, pas drôle, elle aurait signé son arrêt de mort médiatique. Elle n'aurait peut-être même pas été recrutée comme « coup de cœur » par Hanouna, allez savoir... Par ailleurs, mettre un logo « interdit aux moins de 10 ans » sur les blagues graveleuses, c'est s'employer à faire le travail que les parents ne font pas comme, par exemple, éloigner les enfants de la télévision. Enfin, accepter qu'un chroniqueur quitte le plateau parce que certaines choses le choquent, c'est finalement accepter les règles de l'islam, fût-il mâtiné de culture des banlieues (car une femme musulmane qui passe seule, sans mahram, à la télévision, pour donner son propre avis, et qui tient des propos comme « faut que j'aille aux toilettes », ce n'est pas très halal, convenons-en).

En un mot, l'épisode entre et Bigard signe en quelque sorte le retour des ligues de vertu. L'Occident s'est moqué du code Hays, aux États-Unis, et promeut désormais des films gore ou pornographiques dans les salles grand public (par exemple La Vie d'Adèle ou Titane du côté français) parce que ce sont ses nouvelles valeurs. La France de Nicolas Sarkozy a emmené Bigard en visite auprès de Benoît XVI parce que, bon, depuis la mort de Bernanos, c'est apparemment ce qu'il y a de plus proche. Désormais, ne sommes-nous pas en train, par un retour de bâton ironique mais funeste, de donner une large audience au puritanisme islamique ? Amel, le « coup de cœur » de C 8, en est la vivante illustration et on ne sait pas où cela s'arrêtera. Aristote disait, dans l'Éthique à Nicomaque, que la vertu, la vraie, pas celle des nouvelles vierges effarouchées, était un équilibre entre trop et pas assez : ici, entre la pudibonderie de l'islam des banlieues et le libertarisme autodestructeur des woke. Il y a tout de même, en ce début 2023, de moins en moins de place sur cette étroite corniche.

12344 vues

11 janvier 2023

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • Les liens sont interdits.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

33 commentaires

  1. Bonjour, après avoir lu votre édito je me félicite de n’avoir JAMAIS regardé une seule de ces émissions animées par toutes ces têtes à claques islamogauchistes…Mon système nerveux ( et cardiaque) ,de ce fait,est préservé et je ne saurais trop conseiller aux personnes sensées de boycotter cette émission poubelle! laissons les ensemble cracher leur haine et se vautrer dans leur médiocrité.

  2. La liberté d’expression doit être respectée !
    Les blagues de Bigard sont très françaises !
    Hanouna est il chargé par l’Islam de «protéger» les musulmans de notre droit constitutionnel ?

  3. Hanouna a dû devoir se plier à des exigences politiciennes !
    En tout cas je l’espère pour son honneur personnel !
    De toutes façons la seule réaction possible est le boycot de cette émission tant que cette islamiste y sera .

  4. La faute en revient à ce présentateur qui officie sur C8 , sous ses aspects de bon petit humoriste ( ce que je doute fortement et surtout pas ma tasse de thé son émission) , il n’en reste pas moins un semeur de zizanie et artificier pour la cause des musulmans.

  5. Mon vocabulaire n’est pas assez riche pour qualifier ce monsieur hanouna , son émission (que je ne regarde jamais ! beurk !) … la connerie n’a pas de limite , quand on pense avoir atteint le fond eh bien il se passe toujours quelque chose qui nous tire encore plus bas !

  6. Hanouna n’a de cesse de montrer des femmes voilées dans ses émissions.
    Je n’ai toujours pas compris pourquoi son patron, M. Bolloré, laisse faire. Si quelqu’un veut bien m’éclairer ?

  7. CESSONS de reculer ! Au diable les pudibonderies et les injonctions de bobos ! Assumons pleinement notre liberté d’expression , indissociable de notre liberté d’opinions .Tenons-nous en à la loi sur la liberté de la presse et la liberté d’expression de juillet 1881 qui n’impose que deux limites à la liberté d’expression : la diffamation et l’injure !
    Plus nous reculons , plus nous entérinons la liste sans fin des interdits à la liberté de conscience ou liberté d’opinions : la liberté de pensées , car il est vain d’avoir la liberté de penser ce que l’on veut si on n’a pas celle de l’ exprimer !
    Alors , petit à petit , on cesse de penser ! D’où la pauvreté des débats , qui ne sont plus qu’une foire d’empoigne où chacun ne vient qu’étaler son idéologie !

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter