Editoriaux - Politique - 21 août 2019

Agnès Buzyn chez Bourdin : urgences, PMA, retraites ? Rien à déclarer !

On vit dans un drôle de pays. Plus d’un tiers des services d’urgence sont en grève. Une grève longue et inédite qui fait redouter à certains « une contagion du mouvement à tout l’hôpital » (L’Opinion).Et ce mercredi matin, Agnès Buzyn se pointe chez Bourdin, en mode space-woman, tout sourire mais… sans réponse sur rien ! Hallucinant ! À tel point qu’elle avoue à Bourdin : « Je suis venue trop vite, trop tôt… »

PMA ? Alors, ces nouveaux parents ? Parent 1 et parent 2 ? Elle élude la question, ne sait pas, botte en touche et avoue, en souriant et en baissant la tête : c’est Nicole Belloubet qui dira ! Pas le temps de se faire un petit séminaire gouvernemental et de se refiler les informations, peut-être, ces femmes du gouvernement ? Comme l’écrit Le Huffpost, pour ce gouvernement, « la dénomination des parents est décidément un sujet à éviter », relevant que Marlène Schiappa avait déjà esquivé la question en juillet.

Réforme des retraites ? « Il y aura une concertation citoyenne. » Scoop ! Comment ? Quand ? Sous quelle forme ? Un remake du grand débat ? Ah non, pas de grand débat bis, une concertation. Mais encore ? Les modalités ne l’opération ne sont pas encore connues et le seront « probablement dans une semaine ».

Grève des urgences ? Elle rencontrera le collectif… « à la rentrée ». Ben oui, c’est encore les vacances, quoi ! Respectons les aoûtiens !

Mais alors, elle venait faire quoi, Mme Buzyn, chez Bourdin ? Faire la météo des plages pour fin août ? Chauffer la salle pour les futurs invités ?

Il se pourrait, en effet, qu’après ce passage du ministre en roue libre, les températures de septembre soient plus élevées que d’ordinaire.

À lire aussi

Municipales : le PS sort l’arme fatale pour sauver ses fesses !

Dans de nombreuses villes, PS et LREM partiront ensemble aux municipales. …