Mercredi soir, Boulevard Voltaire fêtait ses 10 ans à la Galerie VII, dans le XIIIe arrondissement. Dans une période morose où les occasions de se rencontrer sont rares, l’assistance était visiblement heureuse de se retrouver et de pouvoir « réseauter ». Le clou de la soirée était une prestation musicale, dans une ambiance familiale, du « chanteur de l’Occident », Jean-Pax Méfret.

S’y croisaient de nombreuses personnalités de la presse - Causeur, , Le Figaro, L’Incorrect, Le livre noir, ... - et du monde politique.

Si l’union de la droite française, dans toutes les acceptions de l’adjectif, peine à se construire dans les urnes, elle s’est faite, durant quelques minutes, dans une petite vidéo retraçant les 10 ans de Boulevard Voltaire, avec quelques entretiens phares, d’Éric Zemmour à Marine Le Pen, en passant par Valérie Boyer ou François-Xavier Bellamy.

Le fait le plus marquant de la soirée a été la rencontre impromptue de deux équipes en campagne. Marine Le Pen, accompagnée de Robert et Emmanuelle Ménard - fondateurs du site Boulevard Voltaire, ils l’ont quitté depuis leur entrée en politique -, de Sébastien Chenu, de Marie-Caroline Le Pen et du député européen Jérôme Rivière, a serré la main et échangé avec Philippe de Villiers, le général de La Chesnais, Paul-Marie Coûteaux ou encore Stanislas Rigault.

s’est éclipsé avant la prestation de Jean-Pax Méfret, désireux d’aller soutenir Éric Zemmour sur le plateau de BFM TV. et sa sœur, qui semblaient connaître le répertoire par cœur - de même que le général de La Chesnais -, qui avait rencontré le chanteur lors d’un séjour en Nouvelle-Calédonie dans les années 80 alors que celui-ci était encore journaliste au Figaro -, sont restés jusqu’au bout. Du côté LR, Charles Prats, l’un des porte-parole de Valérie Pécresse, et Denis Payre, qui avaient été annoncés, ont été empêchés.

La courtoisie des échanges contrastant avec l'ambiance survoltée de la présidentielle a frappé les observateurs. C’est la « trêve de Noël. Au mois de janvier, c’est encore possible », lance à la cantonade un lecteur de Boulevard Voltaire. « C’est plutôt rassurant pour l’avenir », glisse un autre.

Lorsqu’il a quitté les lieux, à la fin de la soirée, Jean-pax Méfret a été ovationné par de fans à l’extérieur, au cri de « Jean-Pax Président ! » De quoi mettre tout le monde d’accord l’espace d’un soir.

13 janvier 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

5 4 votes
Votre avis ?
26 Commentaire(s)
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires