Caroline Parmentier : Après l’incendie du QG du FN, le journal Présent lui aussi visé ?

Journaliste
 

La journaliste Caroline Parmentier explique pourquoi Présent est dans le collimateur de l’extrémiste qui a revendiqué l’incendie du QG du Front national perpétré ce matin.

Ce quotidien, dit-elle, dont l’audience est en progression constante, est le « seul à exprimer une préférence claire pour le vote en faveur de Marine Le Pen ».

Le journal est bien déterminé à ne pas se laisser intimider par la menace explicite qui lui a été adressée aujourd’hui. Pourtant, la police semble prendre cette affaire « très au sérieux » : la Sûreté territoriale de Paris vient même d’appeler Présent pour l’informer qu’elle reprend l’enquête.

Pour défendre la liberté d'expression,
je soutiens Boulevard Voltaire en faisant un don.

À LIRE SUR BOULEVARD VOLTAIRE

Les commentaires sur cette page sont fermés.