Allemagne : le populisme de gauche est né !

La codirigeante du groupe des élus du parti post-communiste Die Linke au sein de la Chambre des députés Sahra Wagenknecht, tenante de l’aile gauche du parti, fait entendre depuis plusieurs années au sein de sa formation politique des propos dissonants en matière d’immigration.

Elle dénonce l’ouverture des frontières qui, selon elle, consiste à importer des sous-prolétaires entrant en concurrence avec les travailleurs allemands les plus précarisés, tout en affirmant que cette politique bénéficie aux grandes entreprises et à la haute finance et nuit au peuple.

Elle lance désormais le mouvement Aufstehen (« Se lever/Debout »), qui a pour vocation de se trouver sur une ligne politique proche de celle des populistes de gauche de Podemos – en Espagne – ou de La France insoumise de Jean-Luc Mélenchon, voire des post-communistes de SYRIZA qui gouvernent la Grèce avec les nationalistes de l’AN.EL.

Présent sur Internet depuis le 4 août 2018, Aufstehen, domicilié à Berlin, doit voir le jour officiellement le 4 septembre 2018. Ce projet a pour vocation de s’opposer à la ligne dominante au sein des partis de gauche : écologiste (Die Grünen), social-démocrate (SPD) et post-communiste (Die Linke).

L’objectif n’est pas de fonder un parti, mais de rendre possible la constitution, avant tout au sein de la Chambre des députés, d’une majorité réunissant ces trois formations, tout en récupérant des électeurs qui ont rejoint le parti patriotique Alternative pour l’Allemagne (AfD).

Le président du mouvement en voie de création Aufstehen est le dramaturge Bernd Stegemann. Il dénonce une « classe bourgeoise bien intentionnée », qui regarde « avec émotion la misère du monde », tout en étant aveugle aux difficultés sociales que connaissent une partie des habitants de l’Allemagne soumis à la pression de la concurrence des migrants sur le marché du travail et tout en s’occupant, plutôt que de lutte des classes, du perfectionnement « de la biopolitique de tous les jours et de faire avancer les règles de langage du politiquement correct ».

En clair, la vraie gauche, socialiste, désirant représenter à nouveau le prolétariat, s’insurge contre le fait que l’autre gauche, celle des libéraux-libertariens, représentant la petite bourgeoisie complice de la haute finance internationale, contrôle idéologiquement la gauche.

Alors que le clivage politique est marqué désormais en Europe par une opposition entre les libéraux, représentant une gauche progressiste et antisociale, et les illibéraux, représentant la défense des valeurs traditionnelles, la vraie gauche tente un retour.

Cette situation nous renvoie au XIXe siècle, époque à laquelle la gauche libérale développait des idées antisociales, envoyant au nom du progrès les paysans, les femmes de ces derniers ainsi que leurs enfants travailler, dans des conditions sordides, à la mine ou dans l’industrie lourde, alors que les conservateurs s’opposaient à cette évolution au nom de la préservation des liens sociaux traditionnels, les socialistes ayant ensuite émergé politiquement en dénonçant la situation des prolétaires.

Épouse, depuis 2014, de l’ancien président du Parti social-démocrate SPD et ancien ministre, devenu ensuite coprésident de Die Linke entre 2007 et 2010, Oskar Lafontaine, Sahra Wagenknecht est une figure de proue de sa formation politique.

Née à Iéna en 1969 en République démocratique allemande, d’un père iranien et d’une mère allemande, elle grandit au sein de ce pays. Au début de l’été 1989, elle rejoint le Parti socialiste SED qui dirige le pays.

Après l’effondrement du communisme, survenu à la fin de l’année 1989, elle fait des études universitaires dans le domaine de la philosophie, de la littérature allemande et de l’économie. Elle monte ensuite au sein du parti devenu PDS, puis Die Linke.

Commentaires fermés sur Allemagne : le populisme de gauche est né !

À lire aussi

Allemagne : la longue litanie des agressions sexuelles commises par les migrants

Si la presse régionale relate ces actes parmi les faits divers, les médias nationaux consi…