Durant les trois jours du week-end de Pentecôte, entre 10.000 et 13.000 pèlerins – souvent jeunes, et même très jeunes – ont marché de Notre-Dame de à Notre-Dame de Chartres… Leur détermination détonne dans une France déchristianisée. Pourquoi sont-ils chaque année un peu plus nombreux ? Par quoi sont-ils animés ? Comment vivent-ils ce pèlerinage ? Charlotte d’Ornellas les a suivis.

À lire aussi

À Palavas : « C’est devenu infernal et invivable, on est prêt à défendre notre village bec et ongles »

Boulevard Voltaire a rencontré le co-fondateur du groupe "Tout n'est pas permis à Palavas"…